Macky Sall à ses détracteurs: «Tant que c’est ma personne, je peux pardonner»

Lundi 4 Septembre 2017

La célébration de l’Aid el kébir (tabaski) ce samedi 02 août, un moment de communion et de pardon, a été l’occasion pour le chef de l’Etat de s'adresser à ses détracteurs. De l’emprisonnement Khalifa Sall qui lui vaut des critiques, à l’interpellation d’Assane Diouf, Macky Sall dit avoir accordé son pardon à tout le monde. «J’ai pardonné à tous ceux qui m’ont offensé. Le pardon est l’une des valeurs, des qualités qu’un musulman doit cultiver.
Et souvent il est plus facile lorsqu’on exerce la puissance publique, de régler un certain nombre de problèmes. Mais le pardon nécessite le courage et la générosité. Et je considère parfois, que tant que c’est ma personne, je peux pardonner», consent-il, dans le quotidien Vox Populi de ce lundi 4 septembre 2017. En revanche, s’empresse-t-il de préciser : «on ne peut pas confondre le président de la République et la loi. Ce sont deux choses différentes, et il ne faut pas qu’il y ait de la confusion là-dessus».

Dans la même rubrique :
< >



AUTRES INFOS

Une grosse révélation sur Marième Faye Sall qui va beaucoup vous surprendre

Dakar: une prostituée activement recherchée pour avoir soutiré 2 millions à un Burkinabé

L’artiste ivoirien Dj Arafat, étale ses caprices à Dakar

Anniversaire: le président Macky Sall fête ses 55 ans aujourd’hui !

Voici l’imam qui a été égorgé par son fils

Woré Sarr recadre Abou Lahad Sadaga : « Vous êtes impoli, mal élévé et discourtois»



Me Abdoulaye Wade : « Pourquoi j’ai donné au plus grand Aéroport moderne du Sénégal le nom de Blaise Diagne.»

Blague de Macron et départ du président burkinabè: «pause technique» ou «incident diplomatique» ?

Macron aux africains: «Vous ne devez qu'une chose pour les soldats français : les applaudir»

Réactions en Afrique sur les réseaux sociaux après le discours d'Emmanuel Macron

Vidéo: Macron humilie le président Burkinabé et ses étudiants "Vous m'avez parlé comme si j'étais le Président du Faso"

Vidéo: Touba met en garde les polémistes, insulteurs et activistes

SAMEDI: Khalifa Ababacar Sall le jour de son jour