Menu

Le juge Souleymane TELIKO balance : «Madiambal a un dossier pour viol...»

Vendredi 4 Juin 2021

L’affaire opposant Souleymane Téliko, président de l’Union des magistrats sénégalais à Madiambal Diagne, président du groupe Avenir communication, a été appelée, hier, devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar.

Outre les propos jugés diffamatoires lors d’une émission dans une radio de la place, l’existence du rapport de l’Union européenne (Ue) épinglant le magistrat lors des commissions rogatoires au Tchad a occupé une large partie de l’audience. Seulement, les parties ont éprouvé des peines à retrouver ledit rapport devant la barre. Rappelant les propos tenus par le mis en cause lors de l’émission, le juge déclare: «Où est le rapport de l’UE épinglant Souleymane Téliko ?». «J’ai le rapport des Chambres africaines extraordinaires. Lequel est joint au dossier. C’est un démembrement de l’Union africaine. Le nom de Souleymane Téliko y figure», a répondu Madiambal Diagne. Au magistrat de siège de revenir en charge. «Je demande le rapport de l’UE dont il est question ?». «C’est un lapsus. C’était plutôt l’Union africaine», rectifie-t-il. «Ce n’est pas un rapport de l’UE, mais un compte rendu de l’administrateur des Chambres africaines extraordinaires sur les activités», précise le juge. 

Non satisfait de cette précision du président du tribunal, Madiambal Diagne maintient ses propos. Selon lui, dans tous les cas, Souleymane Téliko a perçu indûment des montants. Lesquels sont considérés comme une double prise en charge. Et qu’il a remboursé. «Il a pris un montant qu’il ne devrait pas prendre. De toutes les personnes concernées, Souleymane Téliko est le seul à donner des leçons de morale. C’est plusieurs missions», réitère-t-il. Avant de verser dans des accusations. «Au Sénégal, il y a plus de 400 magistrats, il est le seul magistrat cité dans un dossier d’escroquerie», poursuit-il. Après ces échanges, le plaignant, Souleymane Téliko s’est proposé d’apporter des éclaircissements. Selon lui, les Chambres africaines extraordinaires ne sont pas un démembrement de l’Union africaine. «C’était une convention entre l’Union et l’Etat du Sénégal dans le cadre de la procédure de jugement de Hissène Habré. Il était question pour le Sénégal de respecter la procédure et de le juger selon la loi au Sénégal dans un procès juste et équitable», souligne le magistrat devant la barre. «L’UE n’a jamais fait un rapport sur les commissions rogatoires. La preuve, j’ai été envoyé en Guinée par l’UE dans un projet de réforme du secteur de la justice en 2018. Si j’ai été épinglé, l’organisation n’allait pas me prendre», ajoute-t-il. Le magistrat qui est revenu de long en large sur les quatre missions qui ont eu lieu, a soutenu que le mis en cause s’est permis de dire que l’UE a protesté devant l’Etat du Sénégal pour que le double perdiems soit remboursé. «Il a dénaturé des faits. Nous étions plus de 10, des enquêteurs et des magistrats instructeurs. Il a dénaturé le rapport financier et narratif de l’administrateur des chambres africaines, en l’occurrence, l’actuel premier président de la Cour d’appel de Dakar, Aly Ciré Ndiaye», déplore-t-il. «Ce n’est pas une prise en charge totale, mais partielle. Il a un procédé cynique extraordinaire. C’est de l’acharnement. Son objectif, c’est de créer le doute et de ternir l’image d’une personne. J’ai souffert depuis très longtemps», ajoute-t-il. Selon lui, le greffier a été radié de la justice pour des comportements peu avenants. «Il a un dossier pour viol. Comment celui-là peut avoir le culot d’attaquer une personne», charge Souleymane Téliko. 


Walnet
La Redaction



AUTRES INFOS

Macky offre un 4x4 neuf à Mbaye Pekh

Insolite à Linguère : Un militant de l’APR monte sur un poteau

Tournée économique de Macky Sall : Un mort à Ranérou

EURO 2021 : La Hongrie freine la France par 1-1

Mercato : Demba Ba rejoint Lugano

Affaire "Coca-Cola" : Jennifer Lopez répond à Christian Ronaldo "des bonnes choses arrivent..."

Saint Louis : Amadou Niang "Sor basket club" et décroche un sponsor pour l'équipe


Inscription à la newsletter

Recherche