Menu




Le Sels Originel déballe: « Les 300 millions de l'Etat et la bamboula des Jakartamans au Maroc»

Mardi 25 Avril 2017

L'état leur a distribué 300 millions contre un pacte de stabilité de 3 ans dans le dos des enseignants, a financé leur campagne à travers des motos Jakarta, les a amené au Maroc pour une promenade de séduction...

C'est pourquoi à chaque fois qu'ils veulent l'ouvrir, l'État leur rappelle le bien fait qu'il leur a fait ( vous ne pouvez pas avoir le beurre et l'argent du beurre). La preuve, ils n'oseront jamais déposer un préavis de grève, affronter ou contredire l'État. 
Tout ceci vient encore une fois confirmer la corruption qui gangrène le mouvement syndical qu'on dénonce. 

Ce gouvernement dont le seul objectif est de nous diviser pour mieux régner continue à mettre, presque tous, les syndicats de l'élémentaire dans sa poche.  Le SELS ORIGINEL reste et restera constant dans sa logique de combat pour le respect et la dignité de ces innocents enseignants sans armes, mais toujours malmenés par les autorités étatiques qui, elles, mènent une vie princière. 

Y'a t il une différence entre l'esclavage et l'enseignement au Sénégal, quand on peut travailler sans être rémunéré à sa juste valeur, sans piper mot ? Doit on continuer à croiser les bras et jouer le sage enseignant, la corde au cou ?  Doit on accepter ces syndicats véreux qui nous demandent de changer de méthode de lutte, sans pour autant qu'ils nous proposent d'autres alternatives ? De quoi ou de qui avons nous peur ? Sont là autant de questions que les collègues avertis se posent tous les jours, la mort dans l'âme. 

Chers collègues, il n'est pas encore trop tard pour bien choisir. Vous serez seul derrière l'isoloir. Ne pensez pas à vos amis, ni à ce qui vous lie à votre SG, ni au temps que vous avez passé dans ce syndicat, mais plutôt à votre avenir, à votre carrière, à votre honneur, à votre dignité, en gros, à vous...

Zoumarou, bête noire de l'État est la solution à notre équation, c'est pourquoi le gouvernement est entrain d'user par tous les moyens pour qu'il ne soit pas présent sur les tables de négociation. Peine perdue ! Sauf que c'est vous enseignants qui votez.
Sels Originel 





Inscription à la newsletter