Exclusif.net, la vérité
Accueil
Envoyer à un ami
Partager

La présidence Angolaise a t-elle lâché Umaro Sissoco Embaló en recevant en grande pompe le leader du PAICG ?

Mercredi 26 Février 2020

Apres avoir reçu le 7 janvier dernier, Umaro Sissoco Embaló  déclaré vainqueur de la dernière présidentielle par la CNE, la présidence de la république Angolaise, a reçu ce mercredi après midi  le leader du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Ver(PAICG ), Domingos Simões Pereira en grande pompe . Une audience troublante et qui survienne à quelques heures de l'investiture du candidat de Madem.


Sur la page officielle de la présidence Angolaise on peut voir au moins 2 photos postée par ses services louant les qualités du leader du PAICG:  "En début d'après-midi de ce mercredi, le président de la République, João Lourenço, a reçu en audience, au palais présidentiel à Luanda, Domingos Simões Pereira, leader du paigc. Le politicien guineen est venu à Luanda pour tracer au Chef d'Etat Angolais une vue du moment politique dans son pays." 

Une audience troublante
L'Angola et la Guinée Bissau sont deux pays liés par l'histoire notamment la guerre de l'indépendant. Ce qui est troublant dans cette rencontre le président  João Lourenço reçoit le candidat vaincu à la veille de l'investiture de Mballo alors que son pays  reste un partenaire économique et militaire  de la Guinée Bissau. L'Angola est aussi impliqué dans la vie politique du pays de Cabral.

Autre remarque, le PAICG et le MLPA de Dos Santos, dirigé aujourd'hui par Lourenço ont toujours collaboré depuis plus 40 ans. Ils avaient mené plusieurs actions ensemble. En fin si la présidence Angolaise a volontairement publie les photos de l'audience avec le candidat du PAICG, pourquoi n'a t-elle pas fait la meme chose le 7 janvier dernier avec Umaro Sissoco Embaló ?

Pour rappel lors de cette audience le service de "com" de la présidence a balancé une seulement une photo archive de celui qui est déclaré aujourd'hui vainqueur de la présidentielle Biassau Guinéenne. Une affaire à suivre...  

.