L’homme brûlé vif par son épouse est mort

Mercredi 7 Novembre 2018

Khadim Diop, l’homme brûlé vif par son épouse aux Maristes, est décédé ce mercredi vers 9 heures à l’Hôpital général de Grand-Yoff (Hoggy). Il a été admis dans cet établissement de santé dimanche, après le drame.

Selon des sources contactées par Seneweb hier, mardi 6 novembre, Khadim Diop était dans un état critique, mais stationnaire. Son corps était brûlé à 80%. Nos informateurs confiaient qu’il était question de l’évacuer à l’hôpital Principal pour une meilleure prise en charge.

Son épouse, Aïda Mbacké, elle, est sortie indemne de l’incendie qu’elle aurait provoqué. Elle était hospitalisée à Hoggy comme son mari. Mais, contrairement à ce qui avait été déclaré, elle n’a pas subi de brûlures. En état de grossesse très avancé au moment de son évacuation, elle a donné naissance à une fille lundi.

Dans la nuit du samedi à dimanche, Aïda Mbacké aurait aspergé d’essence son mari et mis le feu dans la chambre où elle l’aurait enfermé. Son mari venait de lui annoncer avoir pris une deuxième femme. En réalité, rapporte Vox Populi, Khadim Diop parlait de sa nouvelle voiture. La blague aurait mal tourné.

Toutefois, le couple traversait quelques fois des zones de turbulences. D’après les témoignages recueillis aux Maristes par Seneweb, Khadim Diop et Aïda Diop se disputaient parfois car, la dame reprochait à son mari d’être infidèle

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 23:04 Soupçons de viols : Tariq Ramadan est libre

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









Recherche