Menu

L’affaire Aïda Bâ contre Tony Sylva devant la Cour suprême : Le fond du problème...

Mercredi 15 Novembre 2023

Le bras de fer judiciaire entre Tony Sylva et Aïda Bâ va peut-être connaître son épilogue. L’ancien international sénégalais de football, qui avait ouvert une procédure de divorce avec son désormais ex épouse, avait finalement saisi le juge pénal pour une affaire d’abus de confiance. Au final, Aïda Bâ a été condamnée pour cette infraction pénale par la Cour d’appel. Elle a attaqué cette décision devant la Cour suprême. La Chambre pénale de la haute juridiction va statuer sur le recours demain jeudi.
 
 
Entre Tony Mario Sylva et Aïda Bâ, c’est une histoire de divorce qui a démarré depuis 2012, mais qui a fini par devenir une affaire pénale ; l’ancien international sénégalais de football ayant entrainé son ex-épouse devant le juge pénal pour une affaire d’escroquerie et d’abus de confiance portant sur 50 millions de nos francs. Depuis lors, ce bras de fer judiciaire se poursuit. En fait, Aïda Bâ, qui n’était pas d’accord avec la décision de la Cour d’appel qui l’avait condamnée, a formé un pourvoi en cassation. Demain jeudi, la Chambre pénale de la Cour suprême va statuer sur le recours de l’ex épouse de l’entraineur des gardiens de but du Sénégal.
 

 Pour rappel, Tony Sylva avait initié une procédure de divorce par consentement mutuel avec Aïda Bâ. Ayant signé pour la communauté des biens, le divorce prononcé, il fallait procéder à la liquidation des biens communs. Dans leur vie conjugale, le gardien de but sénégalais étant hors du pays, la dame devait procéder à l’acquisition des biens fonciers notamment des immeubles. C’est donc elle qui connaissait l’étendue des biens immeubles. Selon Tony Sylva, au moment de la liquidation, la dame avait omis de mentionner quelques biens lorsqu’elle déclarait leurs biens communs. Semble-t-il, il y a une maison qui n’a pas été déclarée. L’entraineur des gardiens de but sénégalais, ayant découvert l’omission présumée de la dame, a initié une procédure pénale contre son ex-épouse, la poursuivant pour escroquerie et abus de confiance.


Au final, Aïda Bâ a été condamnée pour abus de confiance à une peine assortie du sursis et des dommages et intérêts. Une décision confirmée par la Cour d’appel. La décision a été attaquée par l’ex-épouse de Tony Sylva devant la Cour suprême. Elle estime que la Cour d’appel n’a pas caractérisé l’abus de confiance. Elle soutient également n’avoir jamais dissimulé une partie du patrimoine. Demain jeudi, la Chambre pénale de la Cour Suprême va se pencher sur cette affaire pour, peut-être, boucler définitivement cette histoire.

 
LES ECHOS
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Sénégal : 78 pèlerins positifs au coronavirus, appel à la prudence lors des cérémonies de "Ganalé"

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 24 juin 2024 (wolof)

Euro 2024 : Cristiano Ronaldo s’empare d’un nouveau record historique

Linguére de Saint-Louis : Amara Traoré démissionne !

Énigme à Saly Portudal : Aminata, toujours vi£rge, cherche l'explication à sa grossesse

Basket : L'ASC Ville de Dakar remporte la Coupe de la Ligue dames

Alkhary : La députée Maimouna Sène s'est mariée avec le Premier Vice Président...

Adja Diao dévoile les trésors cachés de son village au Sud du Sénégal

Tristesse au Bayern : Thomas Wilhelmi s'éteint

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 22 juin 2024 (wolof)


Flux RSS

Inscription à la newsletter