Menu

L’acteur politique traditionnel est en train de disparaître pour céder sa place à un nouveau type d’acteur(Aly Ngouille Sarr)

Samedi 23 Avril 2022

Je l’appelle « acteur hybride » puisque, pour se faire élire et ainsi légitimer une certaine présence sur la scène politique, ledit acteur n’est ni pleinement de la société civile, ni un politique inséré dans un parti adossé sur un programme enchâssé dans une idéologie. Dès lors, l’identité d’un tel acteur devient liquide et participe de l’évanescence de l’adhésion des citoyens aux partis politiques.

Aujourd’hui, avec la création tout azimut de partis politiques qui n’ont plus rien des formations politiques classiques, intégrant de véritables « école du parti », que notre pays a connues au lendemain des indépendances, un profond travail de restructuration et de réglementation s’impose. A cet effet, une redéfinition de l’idéologie, des statuts et du règlement intérieur des partis politiques demeurent des urgences auxquelles il faut répondre avec rigueur. L’idéologie est le socle théorique qui définit l’orientation socioculturelle, politique voire économique de toute formation politique digne de ce nom, c’est-à-dire au service de l’intérêt général. Sans idéologie, les partis politiques ne sont ni plus ni moins que des groupements d’individus mus par leurs propres intérêts  

En France, par exemple, la tendance à la disparition des partis politiques traditionnels est notoire. Est-il besoin de rappeler que le président MACRON est arrivé au pouvoir sous la bannière du mouvement « En marche » ?

M. MACRON va a priori bénéficier d’un second mandat et ce qui restera à faire pour les grands partis politiques comme le PS et le LR sera soit de se fondre dans le « MACRONISME » ou alors de se retrouver dans un grand bloc, dans la perspective d’une restructuration susceptible de leur restituer dynamisme et légitimité.

Au Sénégal, l’avènement des candidatures indépendantes semble confirmer cette tendance au déclin des partis politiques traditionnels, entraînant dans ce mouvement un renouvellement générationnel irréversible au regard de la jeunesse de la population.

Faisons confiance aux jeunes pour un avenir radieux de notre pays .

Aly Ngouille Sarr
R

Nouveau commentaire :



AUTRES INFOS

Amical : le Cameroun encore battu avant le Mondial…

Voilà pourquoi le procureur a libéré Kalifone...

Yaye Awa Dieye de la TFM, séduisante !!!

Le Quotidien "Le Réveil" du Mardi 27 Septembre 2022

GOLF SUD : Lancement officiel du Plan de Développement Communal (PDC)

MONDIAL 2022 : Le jeu offensif des Lions amélioré face à la Bolivie

Casamance : Décès de l'artiste Willy Boy du groupe "Kermindeng "

Le Quotidien "Le Réveil" du Lundi 26 Septembre 2022

Adja Thiare mannequin mouille Kalifone dans une affaire de viol : «Il a pris ses doigts et m’a pénétré de force »

Ziguinchor : Papa Joe tué pendant un "diambadong "


Flux RSS

Inscription à la newsletter