Menu

HURLER TELS DES LOUPS NE VOUS GARANTIT PAS LE FAUTEUIL PRÉSIDENTIEL (Par Bacary Seck)

Dimanche 25 Février 2024

HURLER TELS DES LOUPS NE VOUS GARANTIT PAS LE FAUTEUIL PRÉSIDENTIEL (Par Bacary Seck)
Sidérant! Ubuesque! Ridicule! Paradoxal! Et les qualificatifs à l'endroit de ceux-là qui se disent leaders de l'opposition n'en finissent pas.

Après le report de l'élection présidentielle qui devait se tenir le 25 Février, moults supputations se sont soulevées. Le Conseil Constitutionnel, habilité à trancher, a rendu son verdict et a suggéré aux leaders politiques de se retrouver pour trouver une date adéquate. Depuis, beaucoup de leaders, en mal d'opinion, envahissent les canaux d'information pour tenir en haleine l'opinion ( voulant ainsi se faire une santé politique biaisée par trop de laxisme et de manque de militants).

Ce qu'il faudrait comprendre dans cette stratégie, c'est la peur qui les anime. Peur de friser le ridicule en se présentant à l'élection; peur de mal se positionner si jamais il y avait un second tour; peur de voir Ousmane Sonko libéré car si tel est le cas, ils perdraient l'infime chance qu'ils ont. Et la libération de ce dernier est sous-tendue par sa participation au dialogue national. 

L'autre aspect, et non des moindres, c'est que c'est eux qui veulent prendre en otage le pays car, en vérité, aucun d'entre eux n'était prêt à aller à cette élection, qui par manque de moyens, qui faute de notoriété, de militants. À y réfléchir de plus près, de toutes les élections qui ont été organisées dans ce pays, c'est la seule où, deux semaines avant le début de la campagne, aucun moyen, aucun support, aucune stratégie n'étaient disponibles.

Rappelons que ce report était la meilleure solution à un moment où les sept (7) sages du Conseil Constitutionnel, ou du moins certains d'entre eux étaient sous le feu de l'actualité avec une supposée corruption qui leur était collée. Comment ceux qui doivent vérifier et proclamer des résultats peuvent faire l'objet d'accusations aussi graves et qu'on les laisse continuer à travailler pour au final nous dire que tel est le Président de la République ? 

À un certain moment donné, il faut savoir raison garder... Personne ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre! Être un membre de l'opposition ne signifie nullement s'ériger en bouclier contre la paix, la stabilité et la raison. Cela ne signifie pas aussi se donner la permission de dire et de faire ce que l'on veut,  pourvu que cela vous arrange. Au contraire, vous devriez participer et positivement à l'avancée du pays en évitant de demander aux jeunes de casser, brûler, piller, insulter....Il faut aussi arrêter de dire aux jeunes que tant que tel ou tel autre est à la tête du pays, ils ne trouveront pas de travail. Vous les incitez à partir à l'assaut de cette dangereuse mer pour enfin tout mettre sur le dos de l'État. Il est temps d'arrêter de jouer aux pyromanes-pompiers.

Une dernière chose: vous n'êtes pas sorti tout droit de la cuisse gauche de Jupiter pour penser qu'à votre simple vouloir le pays va se soulever. Mettez vos intérêts cryto-personnels de côté, arrêtez de vouloir être à la place de tout le monde. Un guignol aussi est plaisant à observer.

Bacary Seck, coordinateur du Réseau Républicain d'Information et de Communication (#2RIC).
Lisez encore

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Le match Udinese-Roma arrêté après le malaise du défenseur ivoirien, Evan Ndicka

Bundesliga : Bayern Munich neutralise Cologne (2-0)

Liga : Le Real Madrid bat Majorque (0-1)

TP Mazembe : Rainford Kalaba n'est pas mort

Parité : La réplique des femmes de "And Sam Jiko Yi "

Dépigmentation: Taux de mortalité alarmant au Sénégal, selon un dermatologue

La reine Yanda Adiakene Etame Sarr : nouvelle reine intronisée de Cachouane

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 Avril 2024 (wolof)

Bakel, Matam, Ranérou et Koungheul...les premières gouttes

RTS : La journaliste Rouguiatou Ba raconte comment elle a été écartée du JT


Flux RSS

Inscription à la newsletter