Menu

Guerre au Soudan: deux groupes armés du Darfour annoncent leur ralliement à l’armée du général al-Burhan

Vendredi 17 Novembre 2023

Au Soudan, pays en guerre depuis le 15 avril 2023, deux groupes armés du Darfour ont annoncé leur ralliement à l’armée du général al-Burhan, ce 16 novembre. Des exactions commises sur des civils par les Forces de soutien rapide (FSR), dans l’Ouest du pays, ont été la goutte d’eau de trop pour le SLM-MM et le JEM.


Ce 16 novembre 2023, deux groupes armés du Darfour, région de l’Ouest du Soudan, ont annoncé leur ralliement à l’armée soudanaise du général Abdel Fattah al-Burhan, dans le conflit qui l’oppose aux Forces de soutien rapide (FSR) paramilitaires sous les ordres du général Mohamed Hamdan Dogolo dit « Hemedti ». Les chefs du Mouvement de libération du Soudan SLM, Minni Minawi, et du Mouvement pour la justice et l’égalité (JEM), l’ont annoncé jeudi, lors d’une conférence de presse, à Port-Soudan.

Jusqu’à maintenant les groupes armés du Darfour avaient conservé une certaine neutralité. Mais les exactions commises par les FSR sur des civils au Darfour ont été la goutte d’eau de trop. Dans un communiqué conjoint, le SLM Minni Minawi et le JEM, dénoncent « des crimes contre l’humanité » et « déclarent leur participation à des opérations militaires sur tous les fronts ».


Pour Jok Madut Jok, chercheur à l’université de Syracuse aux États-Unis, ce ralliement peut changer le rapport de force, si d’autres groupes suivent. « Al-Burhan a emmené avec lui, dans ses visites diplomatiques, Minni Minawi, le chef du SLM, explique-t-il. Cela a sans doute envoyé un message aux Darfouris qui ne sont pas d’appartenance arabe et qui ont vu les FSR massacrer les communautés noires ».

Les groupes rebelles du Darfour sont divisés en de nombreuses factions. Les FSR ont annoncé hier, sur leur compte X, avoir tenu une réunion avec quatre d’entre elles. Ce qui ne constitue pas un ralliement, précise le commandant adjoint du Rassemblement des forces de libération du Soudan, dans les colonnes du Sudan Tribune. Il rappelle que « des combats à El Fasher, dans le Nord du Darfour, et Al-Dein, dans l’Est » sont une ligne rouge que les FSR ne doivent pas franchir.
Lisez encore

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0

Assemblée générale de la FSF reportée : Augustin Senghor évoque une perte de 15 millions FCFA

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 16 juillet 2024 (wolof)

Présidence de la FSF : Senghor en lice pour un quatrième mandat ?

Audition de la FSF par la Cour des comptes: Augustin Senghor brise le silence

Nairobi : Un tueur en série avoue 42 meurtres

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 15 juillet 2024 (wolof)

Finale Copa America : L'Argentine de Messi victorieuse dans un match mémorable

Mame Zé frappe fort : Il critique la gestion de Macky Sall et encourage Diomaye et Sonko...

Euro 2024 : L'Espagne bat l'Angleterre et devient championne d'Europe



Flux RSS

Inscription à la newsletter