Menu

Grande coalition de l’opposition: la charte qui lie désormais Sonko, Khalifa et Cie

Jeudi 2 Septembre 2021

La grande coalition de l’opposition a été portée sur les fonts baptismaux ce jeudi par une vingtaine de partis et de mouvements sans le Pds et ses alliés naturels comme Bok Gis Gis. Sonko et Cie ont annoncé que leur objectif est d’aller ensemble aux élections locales et aux législatives. Aussi, ils entendent poursuivre leur collaboration durant la prochaine présidentielle en soutenant le candidat qui est arrivé deuxième. De même, ils ont signé une charte de non agression entre les membres.

II faut désormais dire Yewwi Askan Wi ! La plus grande coalition de l’opposition a été lancée, ce jeudi. Et plusieurs leaders politiques qui adhèrent à cette initiative ont répondu présent. Lors de cette cérémonie, c’est Moussa Tine qui a lu la charte de la résolution qui constitue le fondement de la coalition de l’opposition.

«Aujourd’hui c’est à la fois du point de vue technique que nous sommes obligés d’être ensemble à cause du système électoral. Ce qui nous interpelle, ce n’est pas d’aller vers deux coalitions mais de faire un bloc et faire face à la gouvernance de Macky Sall. Il n’y a pas d’autre solution. C’est la seule qui s’impose à nous», a déclaré Moussa Tine.

La deuxième chose qui fait que nous devons être ensemble, ajoute Moussa Tine, c’est que nous ne voulons pas créer une cohabitation. Nous avons des élections législatives devant nous. Notre pays n’a pas la maturité pour aller vers une cohabitation. «Personne ne peut remporter les élections législatives et il n’y a que la coalition qui peut faire ça», dit-il.

Les nouveaux membres de la coalition ont en ligne de mire les élections présidentielles. «Bientôt, c’est l’élection présidentielle. Chacun est libre d’y participer. La seule chose qu’on a dite, c’est que nous allons ensemble, contrôler tout le processus électoral et soutenir les candidats qui devront aller au deuxième tour», a fait savoir Moussa Tine.




CHARTE DE LA COALITION YEWWI ASKAN WI
Nous, partis politiques et mouvements de l’opposition :
1. Constatant que les longues luttes citoyennes et politiques pour l’instauration effective d’un Etat de droit et d’une gouvernance vertueuse et transparente des ressources publiques ont été trahies par le régime en place depuis 2012 ;


 
2. Constatant que la stabilité politique, économique et sociale du Sénégal est rudement compromise depuis 2012 ;
3. Convaincus de la nécessité de restaurer l’Etat de droit au Sénégal et les libertés démocratiques acquises de hautes luttes afin de garantir la sécurité des citoyens et le libre exercice de leurs droits individuels et collectifs ;
4. Convaincus de l’absolue nécessité de réussir une alternative politique pacifique lors de l’élection présidentielle de 2024 afin de mettre un terme à la gouvernance sombre, vicieuse et clanique du régime actuel ;
5. Conscients que seules l’unité de nos forces et la mutualisation de nos ressources pour le contrôle effectif du processus électoral peuvent garantir au peuple sénégalais une expression libre, transparente et démocratique de son suffrage ;
6. Conscients des enjeux des élections locales, législatives et présidentielle à venir pour la préservation de la paix civile au Sénégal, relativement aux velléités du régime en place de faire un « forcing » d’Etat au moyen d’interprétations et de manipulations de la Constitution et du Code électoral, pour un troisième mandat illégal et pour empêcher l’avènement d’une alternative politique au Sénégal ;
7. Déterminés à promouvoir des institutions fortes notamment une justice indépendante et une Assemblée nationale représentative et souveraine ;
8. Sensibles aux souffrances multiformes du peuple Sénégalais ;
9. Réaffirmons notre profond attachement à la justice, à la paix, aux droits de l’homme, au respect de la démocratie, à des élections libres, démocratiques et transparentes ;
10. Prenons solennellement l’engagement, devant le peuple sénégalais, de mettre en place la coalition électorale de l’opposition dénommée YEWWI ASKAN WI, en perspective des élections locales du 23 janvier 2022, des élections législatives de Juillet 2022 et enfin de l’élection présidentielle de 2024 :
A. Pour les élections locales :
– de présenter une liste unique dans chaque Commune, Ville et Département du Sénégal pour les élections locales du 23 janvier 2022 ; chaque Parti ou mouvement signataire s’abstenant de présenter ou de soutenir une liste concurrente à celle de la Coalition YEWWI ASKAN WI ;
– de mettre tout en œuvre pour remporter ces élections locales ;
– d’ériger les collectivités territoriales en de véritables pôles de développement local au service des populations ;
B. Pour les élections législatives :
– de poursuivre la dynamique unitaire aux élections législatives de 2022 afin de redorer l’image de l’Assemblée nationale en restaurant ses véritables fonctions de législateur, de contrôle de l’action du gouvernement et d’évaluation des politiques publiques ;
– de restaurer l’état de droit et les libertés démocratiques en abrogeant toutes les lois liberticides et anti-démocratiques visant à confisquer la volonté populaire ;
– de présenter et de voter des propositions de lois restaurant et garantissant l’ouverture démocratique, notamment en permettant à tous les leaders politiques de jouir de leurs droits civiques et politiques arbitrairement confisqués par le pouvoir en place ;
C. Pour l’élection présidentielle :
– de poursuivre cette collaboration jusqu’à l’élection présidentielle de 2024, notamment par la supervision de l’ensemble du processus électoral et par l’engagement de soutenir, le cas échéant, le candidat du Parti ou mouvement membre de la Coalition YEWWI ASKAN WI qui serait qualifié pour le second tour, sous réserve de l’élaboration préalable d’un programme minimal commun ;
D- Et au surplus :
– de s’abstenir, individuellement, de tous compromis ou compromissions politiques avec le régime de Macky Sall ;
– de s’abstenir individuellement de tout acte ou propos visant à jeter le discrédit sur la coalition, ou de toute attaque contre un membre de la coalition
La violation d’un des engagements ci-dessus par un membre de la coalition l’expose à des sanctions.
La présente charte constitue notre profession de foi et nous prenons le peuple sénégalais à témoin en vue de son application par tous les signataires.

Fait à Dakar, le 02 septembre 2021

Ont signé pour :
1/ AND SAXAL LIGUEY ( Aïssatou Mbodj)
3/ APEL 3J (Aminata Lo Dieng)
4/ AVENIR SENEGAL BIÑU BEUG (CTD)
5/ BËSS DU NIAKK (Mansour Sy Djamil)
6/ CRD & JOTNA (M. Lamine Diallo)
7/ FSD/BJ (Cheikh BAMBA Dièye)
8/ FDS/ LES GUELWAARS ( Babacar Diop)
9/ GUËM SA BOPP (Bougane Guèye)
10/ GRAND PARTI ( Malick Gackou)
11/ GUÉDIAWAYE LA BOKK ( Ahmed Aïdara)
12/ MRDS ( Seydou Bocoum)
13/ PASTEF-LES PATRIOTES ( Ousmane Sonko)
14/ PARTI DE L’ESPOIR ET DE LA MODERNITÉ/ YAAKARU REWMI (Habib Sy)
15/ PCS/ JENGU TABAX (Boubacar Camara)
16/ PRP (Déthié Fall)
17/ PUR (Cheikh Youm)
18/ SET (Moustapha Guirassy)
19/ TAXAWU SENEGAAL(Khalifa Ababacar Sall)
20/ HÉLÈNE TINE
21/ AMINATA LO DIENG

RÉSOLUTION DE LA COALITION YEWWI ASKAN WI

Nous, partis et mouvements membres de la coalition YEWWI ASKAN Wi, félicitons chaleureusement les acteurs de cette importante initiative pour leur contribution inestimable à la cause de notre démocratie et pour leur engagement en faveur d’une opposition plus forte et plus unie.
Nous soulignons leurs actions déterminantes menées tant au niveau national qu’à travers les bases et leur impulsion pour faire de ce souhait des sénégalais, désireux de changements profonds une réalité.
Nous saluons enfin leurs contributions exceptionnelles aux différents travaux , leur engagement patriotique, leur esprit de dépassement et d’ouverture.

S’il est vrai que la décision de former ou d’adhérer à une coalition relève de l’entière souveraineté des organisations politiques, certains moments cruciaux comme ceux que traverse notre pays ne laissent pas d’autre choix à leurs responsables que celui de fédérer leurs forces pour abréger les souffrances du peuple.

Il convient donc de remercier tous ceux qui ont adhéré à la grande Coalition pour la libération du peuple sénégalais, YEWWI ASKAN WI, et tous ceux qui ont participé d’une manière ou d’une autre à donner corps

La Coalition réaffirme son ouverture à tous ceux qui partage ses objectifs et son idéal d’alliance.
Elle invite les leaders de la base comme ceux nationaux :
– à poursuivre la supervision et la sensibilisation sur la révision des listes électorales en cours
– à faire preuve de dépassement et à s’investir pleinement dans la recherche de consensus dans les investitures;
– et à s’ouvrir à toutes entités de l’opposition, société civile et mouvements citoyens au niveau local et sans exception pour des listes plurielles et gagnantes dans toutes les collectivités territoriales.

Enfin, à la diaspora, nous lançons un appel à la participation active à ce projet commun de restituer à notre patrie sa dignité bafouée.

Ensemble pour un changement inéluctable !

Fait à Dakar, le 02 septembre 2021


 
RED


AUTRES INFOS

La réaction Duggy Tee sur l’affaire Kilifeu-Simon

Un ancien militaire faisait chanter des femmes en envoyant leurs vidéos obscènes à Adamo

Attentat à la pudeur : Un agresseur caresse les seins d'une femme à Saint Louis

Jennifer Lopez, spectaculaire à 52 ans, elle révèle son corps parfait

Révélation explosive : Fatoumata Danso détruit Maty 3pommes et Me Elhadji Diouf (Vidéo)

La chanteuse Dieyla Gueye : « Mon élimination m’a beaucoup motivée »

Queen Biz : toujours sexy, dévoile une partie du tournage de son single

TV& RADIOS

Les images explosives de l'arrestation du député de l'APR, Boughazelli : Il tente de corrompre les gendarmes

Arrestations de Kilifeu et Simon : Les révélations explosives de Cheikh Bara Ndiaye

Cambriolages, agressions, échanges de tirs avec les gendarmes... Mais qui protège Thierno Amadou Diallo dit Thier ?

Ziguinchor : Le plateau technique de l'hôpital de la "Paix" renforcé (Vidéo)

Trafic présumé de passeports : la vidéo qui mouille Simon, mise en ligne

Dégradation très avancée du pont Emile Badiane : Un collectif "raisonne" le gouvernement

Trafic de visas :Kilifeu mouille l'ambassade du Sénégal à Paris



Recherche