Menu

Gestion des Fonds pour la CAN 2023 et la Coupe du Monde : Cheikh Thioro Mbacke interpelle le Ministre des Sports

Lundi 10 Juin 2024

 Dans une démarche visant à promouvoir la "transparence et la bonne gouvernance", le député Cheikh Thioro Mbacke, a officiellement adressé une question écrite au ministre des Sports et de la Culture. L'objet de cette interpellation concerne les conditions d'utilisation des fonds liés aux campagnes de l'équipe nationale A de football pour la Coupe d'Afrique des Nations de 2023 et la Coupe du Monde de football de 2022.

M. Mbacke insiste sur la nécessité d'une transparence absolue dans la gestion des deniers publics, conformément au principe de "JUUB JUUBAL JUBANTI" prôné par le Président de la République, Bassirou Diomaye FAYE. Ce concept, qui appelle à l'intégrité et à la responsabilité dans la gestion publique, doit être plus qu'un simple slogan. Il exige des actes concrets et une reddition de comptes claire de la part des institutions concernées.

"Il est impératif que nous sachions comment les ressources financières allouées à notre équipe nationale ont été utilisées", a déclaré Cheikh Thioro Mbacke. "La Coupe d'Afrique des Nations de 2023 et la Coupe du Monde de 2022 ont mobilisé des fonds considérables. Il est de notre devoir, en tant que citoyens, de garantir que chaque centime a été dépensé de manière appropriée et dans l'intérêt de notre sport national."

La question écrite du député de Pastef demande des réponses précises et détaillées de la part du ministère des Sports et de la Culture ainsi que de la Fédération Sénégalaise de Football. Il souhaite que la lumière soit faite sur la gestion de ces fonds afin de renforcer la confiance des citoyens dans les institutions sportives et gouvernementales.

Cet appel à la transparence intervient dans un contexte où la gestion des fonds publics est scrutée de près par la population, désireuse de voir une gestion intègre et responsable des ressources nationales. La réponse du ministère et de la Fédération Sénégalaise de Football est donc attendue avec impatience.

En conclusion, Cheikh Thioro Mbacke réaffirme son engagement pour une gouvernance transparente et responsable. "Nous attendons des réponses précises et nettes sur cette question", a-t-il ajouté. "La transparence est non négociable et constitue une exigence fondamentale pour la confiance des citoyens dans nos institutions."

Affaire à suivre.
 
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Euro : L'Allemagne Impressionne en écrasant l'Écosse 5-1

Solidarité : "Direct Aid Society" lance le programme Tabaski avec un don de 110 moutons

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Vendredi 14 juin 2024 (wolof)

Au-delà des rôles : Rokhaya Niang alias « Madame Brouette » entre passion et principes

Équipe Nationale de Football du Mali : Éric Sékou Chelle limogé

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 13 juin 2024 (wolof)

Gaza, Palestine, c’est l’humanité assassinée ! Qu’apprenons-nous de ce génocide sur le sionisme et le capitalisme impérialiste ?

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du mercredi 12 juin 2024 (wolof)

Malawi : Aucun survivant dans le vol transportant le Vice-Président et neuf passagers

Pétrole : Woodside possède 82% du projet, l'Etat du Sénégal 18%


Flux RSS

Inscription à la newsletter