Menu

Forum sur la santé reproductive à Dakar : Un pas de plus vers l'équité des genres

Vendredi 7 Juin 2024

 Ce mercredi, le Centre Culturel Douta Seck de Dakar a accueilli un forum crucial sur la santé de la reproduction, sous le thème « Faire progresser la santé sexuelle et reproductive et les droits des femmes ». Cet événement s’inscrit dans le cadre d’un projet financé par le Fonds Mondial pour les Femmes, visant à améliorer les conditions de santé des femmes au Sénégal.

Mme Ndiaye, responsable du projet, a exprimé sa satisfaction quant à la collaboration avec le ministère de la Famille et Wildaf Sénégal. « C’est un projet d’une durée de trois ans financé par le Global Fund for Women. Nous avons distribué des denrées de première nécessité dans plusieurs régions du Sénégal, comme à Diourbel, Thiès, Dakar et Fatick. De nombreuses campagnes de sensibilisation ont été menées, suivies de renforcement des capacités des relais dans diverses régions sur la planification familiale, la reproduction et la santé mentale. Nous avons aussi organisé des journées de sensibilisation sur les menstruations et distribué des serviettes hygiéniques », a-t-elle déclaré.

Kabir Ndiaye, représentant du ministre de la Famille, a souligné l’importance de cet atelier. « Cet atelier est hautement important en raison des enjeux et des défis relatifs à la reproduction. En tant que pays en voie de développement, le Sénégal a des défis à relever. Nous devons travailler sur l’équité et la légalité des sexes pour maintenir les filles à l’école. Elles sont souvent victimes de mutilations génitales féminines, de mariages précoces et de grossesses. Nous devons les accompagner pour qu’elles participent de manière efficace au développement du pays, en agissant sur le levier de la santé de la mère et de l’enfant », a-t-il affirmé. M. Ndiaye a également rappelé les initiatives mises en place par le ministère, notamment la stratégie nationale d’équité et de légalité des genres, l’accès aux serviettes hygiéniques pour toutes, et le programme d’autonomie de la femme à travers l’éducation et l’entrepreneuriat.

Dans la même veine, Ndeye Ngone Coulibaly, coordonnatrice du Forum, a précisé que l’objectif de cette activité est de réunir les femmes ayant participé au processus du projet. « Ce forum marque la fin du projet financé par le Fonds mondial pour les femmes. Nous sommes réunis aujourd’hui non seulement pour échanger sur les enjeux et les défis à relever, mais aussi pour faire progresser la santé reproductive des femmes et des filles. La santé reproductive des jeunes est un élément essentiel pour Wildaf, dont l’accès aux soins de santé et à l’information, ainsi que les obstacles rencontrés par les jeunes, comme les mariages précoces et les mutilations génitales féminines, sont des priorités », a-t-elle souligné.

Les objectifs spécifiques du forum incluent l’échange sur les défis liés à la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes, l’identification de stratégies pour sensibiliser sur les enjeux et l’impact des droits reproductifs des femmes et des filles, ainsi que la collecte des observations et suggestions des participants.

Mme Coulibaly a également rappelé que depuis 2005, bien qu’une loi sur la santé de la reproduction ait été adoptée, aucun décret d’application n’a été signé. « C’est l’occasion d’interpeller les autorités pour la signature de ce décret d’application », a-t-elle déploré.

Ce forum a ainsi permis de mettre en lumière les défis persistants et les efforts nécessaires pour améliorer la santé reproductive et les droits des femmes au Sénégal, tout en appelant à une action concrète des autorités pour renforcer les cadres législatifs existants.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Victoire de Balla Gaye 2 : Le Lion de Guédiawaye se prépare déjà pour son prochain combat

Lutte : Retour sur la chute de Tapha Tine (vidéo)

Balla Gaye II : « Je suis de retour… »

Rencontre avec Reine Bledja : la célibataire exigeante et fantasmes surprenants (vidéo)

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 20 juillet 2024 (wolof)

Ghana : La Cour Suprême retarde la décision sur la loi anti-LGBT+

Nécrologie : Sidiki Diabaté annonce le décès de son père

Didistone Olomide : « Ceux qui aiment la solitude sont ceux qui ont payé cher la fausse compagnie »

Média : Babacar Ndiaye, animateur à la RTS, porté disparu

Summertour 2024 : Youssou Ndour et son groupe débutent à Mallorca



Flux RSS

Inscription à la newsletter