Menu



Exclusif.net



Fichage ethnique et tortures : Ces graves accusations qui pèsent sur la police nationale

Vendredi 26 Février 2021

Apres Guy Marius Sagna et d'autres personnalités de la société civile, C'est autour du président de Pastef, Ousmane Sonko de charger la police.


Qu'est ce qui s'est passé? le lundi 08 février des individus arrêtés supposés étre membres de l'opposition pendant leurs auditions aux commissariats de Dieupeul et Central,  les policiers leur auraient posé les questions questions suivantes  "DE QUELLE ETHNIE ÊTES VOUS?  DE QUELLE RÉGION ÊTES VOUS?"

Une première et une surprise! Une méthode que dénonce le leader de Pastef et parle d'un précédant dangereux . "Il nous revenu des jeunes arretés que  lors  des interrogations que deux questions leurs étaient posées : de quelle région et de quelle ethnie appartenez vous.? Ceci est particulièrement grave et une violation flagrante de la constitution de la constitution Sénégalaise. Refusons ce dessin funeste visant à instaurer le chaos pour justifier le recours à toutes sortes de méthodes de répression sur le peuple", dénonce Ousmane Sonko.

Il ajoute que "nous sommes nation unie. Cette affaire qu'ils ont voulu instrumentaliser pour diviser les sénégalais leurs a au contraire rapproché". Selon toujours les proches les noms et prénoms des commissaires impliqués dans cette affaire seront transmis aux organisations internationales pour les empêcher d'aller représenter le Sénégal dans les missions onusiennes.  

La timide réponse de police
La structure chargée de la communication de la police avait fait remarquer que le Sénégal est signataire de la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants du 10 Décembre 1984. La Police nationale précise que toutes les actions menées lors de ces dites manifestations sont en parfaite conformité avec les lois et règlements en vigueur. Pendant toute sa conférence de presse Ousmane Sonko a déplorer l'attitude de certains élements de la police. Par contre, il a loué le role de la gendarmerie. 


 

La Redaction



AUTRES INFOS

"Sur le cas d'Adji Sarr, l'Etat a mobilisé toute une armée. Mai sur mon viol, c'est le silence total", Merry Gomis

Apres décès Thione Seck : Les révélations de Ahmed Aidara (Audio)

Saccage des chaises de l'arène nationale : Le CNG annonce des sanctions

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche