Etats-Unis : Trump qualifie les pays africains de « pays de merde »

Vendredi 12 Janvier 2018

Lors d’une réunion jeudi avec des parlementaires à la Maison Blanche sur l’immigration, le président des Etats-Unis Donald Trump a qualifié, selon le Washington Post, plusieurs pays africains ainsi qu’Haïti et Salvador de « pays de merde« .

La rencontre avait pour but de travailler sur un projet proposant de limiter le regroupement familial et de restreindre l’accès à la loterie pour la carte verte. En échange, l’accord permettrait d’éviter l’expulsion de milliers de jeunes des Etats-Unis.

De son côté, le New York Times, qui fait état également des mêmes propos du président, citant des participants non identifiés à la réunion, avait rapporté en juin dernier que Donald Trump avait assuré lors d’une autre réunion sur l’immigration, que les Haïtiens « ont tous le sida« .

La Maison Blanche avait démenti. Membre du Congrès, le démocrate Luis Gutierrez a réagi en déclarant: « Nous pourvons dire maintenant avec 100% de certitude que le président est un raciste qui ne partage pas les valeurs inscrites dans notre Constitution ».

La Maison Blanche n’a pas nié que le président américain a tenu ces propos.



AUTRES INFOS

La face cachée de Thiamel Ndiadé, Niarel du Ministre Mame Mbaye Niang

Tiken Jah Fakoly devient cultivateur

Tuerie de Boffa : Le président Benoit Sambou et sa délégation, ont fait le tour des maisons endeuillées

Voici les pays et dirigeants que Trump a insultés depuis son élection

Oumy Thiaré, l'une des actrices du nouveau film "Niema"

Le détenu se réveille juste avant son autopsie



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor