Menu

Élections locales : Le PDS et ses alliés lancent la coalition "Wallu Senegal" et tirent sur Macky

Vendredi 8 Octobre 2021

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) et d’autres partis, regroupements de partis, mouvements politiques et citoyens ont lancé ce vendredi leur coalition Wallu Sénégal en direction des élections locales du 23 janvier 2022. Une coalition électorale « fondée sur le réalisme, la transparence, l’équité et l’intérêt supérieur des citoyens en direction des élections départementales et municipales ». Qui « présentera des listes de candidats dans tous les départements, villes et communes  de l’étendue du territoire national ».

Dans leur déclaration de lancement, les leaders engagent « sans délai les militants et sympathisants des partis et mouvements membres, partout à travers le pays, à se mettre ensemble pour travailler à la mise en place d’équipes gagnantes aussi bien au plan départemental que communal ».

Les Pds et ses alliés affirment également leur « ouverture aux partis politiques de l’opposition et aux Mouvements Citoyens porteurs d’enjeux communautaires ». Ils encouragent aussi « la création d’équipes qui œuvreront au rassemblement le plus large possible de tous les acteurs et partenaires potentiels de leur circonscription électorale en vue de constituer des dynamiques crédibles et représentatives capables de gagner et de conduire les changements nécessaires à l’amélioration indispensable de la gouvernance des collectivités locales et des conditions de vie des populations ».


La Coalition Wallu Sénégal promet « de faire des bilans d’étape pour ajuster sa stratégie, en particulier dans la lutte pour la transparence du processus électoral et l’organisation d’élections fiables et ouvertes à tous les acteurs ».

 Un Comité National de Pilotage a été défini avec plusieurs commissions de travail: « une commission des investitures et des opérations électorales; une commission finances, moyens et de la logistique; une commission organisation et communication; une commission sociale et juridique; une commission stratégies, contenus et programmes » La Coalition dit s’est dotée « d’un mécanisme clair, transparent, pragmatique et consensuel pour le choix des mandataires ainsi que la confection de ses listes à présenter aux élections départementales et municipales ».

Wallu Senegal tire sur Macky Sall

 Pendant le lancement de cette nouvelle coalition électorale, les leaders de ladite coalition ont balancé des pierres dans le jardin du Chef de l'APR.  "Le Président  Macky Sall a mis l'ensemble des institutions de la République, notamment l'Assemblée nationale, la justice et l’administration publique au service des intérêts clientélistes de sa coalition  politicienne  au pouvoir. L’administration a ainsi cessé, au nom de son projet politicien, d’être au service des usagers et des citoyens pour être soumise à la coalition au pouvoir par le recrutement et les instructions reçues.  Le régime qu’il a mis en place a fait voter par l’Assemblée nationale des lois scélérates portant modification du code pénal et du code électoral, dont l’objectif est de préparer la manipulation de la Constitution pour un troisième mandat et empêcher ainsi l’alternative politique souhaitée par les populations. "
 
A cet effet, la Coalition retient de faire des bilans d’étape pour ajuster sa stratégie, en particulier dans la lutte pour la transparence du processus électoral et l’organisation d’élections fiables et ouvertes à tous les acteurs. Les rendez-vous électoraux futurs seront abordés dans le respect mutuel et dans la recherche de consensus entre les différentes composantes de la coalition.
 
R


AUTRES INFOS

Actions sociales : Lat Diop au chevet des couches démunies

La gouvernance des réseaux sociaux

«Il m’a violée et engrossée avant de m’épouser»

Adja Diallo : "Je regrette d'avoir été mannequin"

Adultère : Un agent forestier surprend son ami commerçant sur sa femme et...

Un boulanger taillade le berger qu’il a surpris avec sa femme

Reprise de la distribution des bourses sociales

TV& RADIOS

Aéroport de Cap Skirring: La réception du Premier vol International post-réhabilitation, prévue le 5 Décembre

Tentative d'assassinat : la voiture de Khadija Mahecor Diouf de Pastef sabotée

Gaston Mbengue : "Je présente mes excuses aux Sénégalais... Barthélémy Dias est mon fils" (REGARDEZ)

Vidéo: Macky étale sa colère après l'arrêt des financements de l'exploitation des énergies fossiles

Sécurité, Santé, éducation, énergie...ce que la Chine promet à l'Afrique

Afrique: Macky Sall plaide pour la souveraineté "pharmaceutique et médicale" (VIDÉO)

Charles Faye répond à une responsable de BBY: " Vous voulez mettre en mal Sonko avec les marabouts...mais ça ne passera pas"



Recherche