Cote Ivoire: une vingtaine d’évadés de la prison de Katiola...

Lundi 4 Septembre 2017

Concernant le plus grand nombre encore dans la nature, aucun indice jusque-là n’indique les traces de ces malfrats dans la localité, encore moins dans le département.

Environ 95 prisonniers, se sont évadés de la prison civile de Katiola, très tôt dimanche. Surpris de la débandade des prisonniers, les agents des forces de l’ordre présents n’ont pu les freiner dans leur élan malgré les tirs de sommation. Saisies de cette affaire, les autorités militaires, de police et de la gendarmerie de la ville, sous la supervision du préfet de région, préfet du département de Katiola, Zamélé Jean Baptiste Kouamé ont entrepris des recherches dans toute la zone en vue de les retrouver.

Jusqu’à 16 heures, ce sont environ une vingtaine de détenus qui ont été repris. Selon Brama Koné, procureur de la République auprès du tribunal de première instance de Bouaké, le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice fera une déclaration officielle de cette évasion pour éclairer les lanternes des ivoiriens sur la situation.

Parmi les évadés se trouvent de grands criminels et de dangereux coupeurs de route, indique-t-on.

(AIP)




AUTRES INFOS

La face cachée de Thiamel Ndiadé, Niarel du Ministre Mame Mbaye Niang

Tiken Jah Fakoly devient cultivateur

Tuerie de Boffa : Le président Benoit Sambou et sa délégation, ont fait le tour des maisons endeuillées

Voici les pays et dirigeants que Trump a insultés depuis son élection

Oumy Thiaré, l'une des actrices du nouveau film "Niema"

Le détenu se réveille juste avant son autopsie



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor