Menu

Conflit avec les ICS : Les villages réclament 760 millions de Francs CFA

Jeudi 6 Juin 2024

Les villages affectés par les travaux de sondage des Industries Chimiques du Sénégal (ICS) ont publié une réponse détaillée à une lettre du directeur général des ICS, M. Alassane Diallo. Le Collectif des villages impactés conteste les affirmations de M. Diallo, précisant que les travaux ont touché une vingtaine de villages, et non seulement deux comme mentionné. Le litige porte principalement sur le non-paiement des indemnités convenues lors d'une réunion tenue le 20 octobre 2023, où un barème d’indemnisation avait été validé par toutes les parties présentes.

 Contexte et Origine du Conflit

Contrairement aux affirmations du directeur, les travaux de sondage effectués par les ICS n'ont pas seulement concerné les villages de Gade et Ngomène, mais une vingtaine de villages. Sept villages, à savoir Ngakham2, Ngomène, Gade, Ndiané, Ndiakhaté, Ndomor, et Dayamber, sont concernés par le paiement de la deuxième phase des sondages, aucune évaluation n'ayant encore été réalisée dans les villages restants malgré les nombreux dégâts. Le 20 octobre 2023, une réunion a été convoquée à Méouane par le sous-préfet, M. Abdoulaye Kharma, en présence de la commission départementale chargée de l’évaluation des impacts, d'une délégation des ICS, et d'une délégation des paysans. Les barèmes d’indemnisation suivants ont été confirmés et validés par les deux parties :

- 100 000 F CFA par trou de sondage
- 650 F CFA par mètre carré (soit 6 500 000 F CFA par hectare) pour les mouvements de terrains
- Paiement des dégâts aux cultures et espèces arboricoles et forestières

Contestations et Réactions

Le Collectif des impactés rappelle que l’accord initial n’a jamais été renégocié et exige son respect strict. La commission départementale a estimé les dommages à 760 405 859 F CFA, impliquant 645 impactés. Les ICS ont toutefois tenté de renégocier ces montants, proposant des indemnités largement inférieures.

Dans sa lettre, le directeur des ICS omet volontairement de mentionner les mouvements de terrains, malgré leur inclusion dans l'accord conclu avec les paysans. Il minimise ainsi l'impact de ces mouvements de terrains, qui empêchent toute exploitation des zones affectées. "L'accord conclu avec l'ex-directeur indien M. Goupta, confirmé par son remplaçant, n'a jamais été renégocié. Le paiement des impacts de la première phase des sondages s'est déroulé sans problème. Les impactés attendent depuis des mois le paiement de la deuxième phase, ce qui constitue le cœur du litige actuel. La commission départementale, seule habilitée à évaluer les impacts, a estimé les dégâts comme suit : 103,7 hectares endommagés, 170 trous de sondage, 38 203 espèces arboricoles et forestières détruites, 1 251 mètres linéaires de haies vives détruites. Pour un coût total de 760 405 859 F CFA, impliquant 645 impactés. La tentative des ICS de renégocier le barème initial avec une proposition bien inférieure est inacceptable."

 Interventions et Propositions du Gouverneur

Lors d’une première réunion le 17 mai 2024, le gouverneur a reconnu les manquements des ICS mais a déclaré que la société ne pouvait pas payer les 760 000 000 F CFA. Il a proposé un nouveau barème, qui a également été rejeté par les représentants des ICS. Le collectif déplore que la proposition du gouverneur, bien que plus favorable que celle des ICS, n’a pas respecté les engagements initiaux. Le collectif insiste sur le paiement intégral des indemnités convenues.

Conclusion et Appel au Respect des Engagements

Le Collectif des villages impactés par les ICS appelle les autorités et les ICS à respecter les accords pris sous la supervision du sous-préfet de Méouane. Ils revendiquent le paiement intégral de 760 000 000 F CFA et une évaluation complète des impacts restants. Les impactés réaffirment leur engagement pacifique tout en insistant sur leur détermination à obtenir justice. Cette réponse du collectif souligne l'importance de respecter les engagements pris et de garantir que les informations fournies par les ICS soient transparentes et honnêtes. Le Collectif des Impactés continuera à défendre ses droits jusqu'à ce que justice soit rendue.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Nécrologie : Sidiki Diabaté annonce le décès de son père

Didistone Olomide : « Ceux qui aiment la solitude sont ceux qui ont payé cher la fausse compagnie »

FPO : Serge Malou limogé

Média : Babacar Ndiaye, animateur à la RTS, porté disparu

Summertour 2024 : Youssou Ndour et son groupe débutent à Mallorca

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 18 juillet 2024 (wolof)

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

Almadies : Amadou Loum Diagne obtient un financement de 81 millions de dollars pour construire des hôtels de luxe

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0



Flux RSS

Inscription à la newsletter