Menu



Exclusif.net



Communique du conseil des ministres du mercredi 24 mars 2021

Mercredi 24 Mars 2021

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 24 mars 2021 au Palais de la République.
 
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement, l’impératif d’asseoir l’Artisanat comme un secteur prioritaire du développement économique et social du Sénégal, d’où la création, en novembre 2020, du Ministère de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur informel.
 
Le Président de la République rappelle, à ce propos, que l’Artisanat est un secteur vital intégrateur des savoirs faire dans plusieurs filières (couture, cordonnerie, bijouterie, menuiserie-ébénisterie, poterie …) et s’érige ainsi en secteur majeur, porteur de croissance forte et créateur d’emplois décents, pour les jeunes (notamment les apprentis), sur l’ensemble du territoire national.
 
Le Chef de l’Etat invite, dès lors, le Ministre en charge de l’Artisanat, dans le cadre du renforcement des mesures de soutien à l’employabilité des jeunes, à présenter un projet spécial d’accompagnement et de promotion de l’entreprenariat des jeunes artisans recensés dans chaque filière.
Le Président de la République indique, à ce sujet, la nécessité d’alléger les procédures de formalisation, de formation rapide et de financement de ce secteur.
 
Le Chef de l’Etat rappelle également que cette dynamique de réorientation devra être renforcée par un système d’encadrement spécifique des jeunes artisans, mais également par l’intensification de l’édification de sites artisanaux modernes (équipés de matériels de pointe), en vue de la promotion des productions artisanales de qualité dans les marchés nationaux et internationaux.
 
Le Président de la République signale, dans cet élan de refondation de la politique artisanale du Sénégal, la nécessité de réajuster la stratégie nationale de développement de l’artisanat aux nouveaux impératifs en matière de productivité, de "Produire et Consommer local" et de création d’emplois jeunes dans une démarche d’identification des potentiels de chaque zone en terme de ressources propres.
Le Chef de l’Etat demande, enfin, au Ministre de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur informel, en relation avec le Ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle et de l'Insertion, de finaliser dans les meilleurs délais la nouvelle zone de recasement des mécaniciens.
 
Le Chef de l’Etat demande, dès lors, au Gouvernement plus particulièrement au Ministre de l’Artisanat et la Transformation du Secteur informel en relation avec les  Ministres en charge des Finances, de l’Economie et de l’Economie sociale et solidaire, notamment, (i) d’intensifier le recensement et l’identification des structures et entreprises informelles (ii) d’accélérer la mise en œuvre des programmes et projet d’encadrement des entreprises informelles, afin d’optimiser les interventions de l’Etat destinées aux acteurs dans le cadre de la relance de l’économie nationale.
 
Sur la question liée à l’urgence de la territorialisation de la politique d’insertion et d’emploi des jeunes, le Président de la République a indiqué avoir requis, lors du dernier Conseil des Ministres, la tenue de Comités Départementaux de Développement (CDD) et des Comités Régionaux de Développement (CRD), sous forme de consultation à la base , impliquant les autorités locales (Maires et Présidents de Conseil départemental), mouvements associatifs, acteurs territoriaux, personnes ressources, afin de procéder de manière inclusive au recensement et à la nomenclature des besoins des jeunes et des potentialités de chaque département, ces informations feront l’objet de synthèses régionales qui lui seront adressées.
 
Sur la réalité du contenu local dans la gestion stratégique des ressources pétrolières et gazières et de l’accélération de la modernisation des infrastructures portuaires, le Chef de l’Etat a informé le Conseil, avoir présidé le jeudi 18 mars 2021, la cérémonie de signature de deux conventions innovantes de concession entre le Port Autonome de Dakar (PAD) et des acteurs du secteur privé national, en vue de la réalisation de la base logistique de soutien aux plateformes portuaires et du terminal de gaz liquéfié.
 
Le Président de la République exhorte, dès lors, toutes les parties prenantes, à maintenir l’ancrage d’un partenariat Public-Privé gagnant-gagnant, basé sur l’innovation, le transfert de technologies de standard international, mais surtout sur l’implication du système de création d’emplois massifs dans le secteur pétrolier et gazier.
 
Le Chef de l’Etat invite, dans ce sens, le Ministre du Pétrole et des Energies, en relation avec les ministres concernés, le COS-PETROGAZ et l’INPG, à accentuer, d’une part, la vulgarisation des opportunités de la loi sur le contenu local et, d’autre part, la formation professionnelle aux métiers liés au pétrole et au gaz.
 
Le Président de la République demande, enfin, au Ministre des Pêches et de l’Economie maritime de lui faire parvenir, avant la fin du mois d’avril 2021, le projet de document d’orientation portant stratégie portuaire nationale.
 
Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Chef de l’Etat rappelle au Ministre du Tourisme, l’urgence d’intensifier la mise en œuvre des mesures présidentielles d’impulsion de soutien à la relance des activités de l’emploi dans le secteur du tourisme.
Le Président de la République indique, à ce propos, aux Ministres en charge du dialogue social, du tourisme et des finances, la nécessité de procéder à la signature, avant fin mars 2021, du Pacte de Stabilité Sociale dans le tourisme.
 
Le Chef de l’Etat invite, par ailleurs, le Ministre en charge du travail à renforcer les inspections du travail en ressources humaines et logistiques, afin d’assurer la maitrise exhaustive des emplois.
 
Sur la régulation du marché du ciment et l’impératif de stabiliser les prix des denrées de première nécessité, Le Président de la République, demande au Ministre des Finances et du Budget et au Ministre du Commerce et des PME, en relation avec le Ministre en charge de l’Industrie, de veiller à la régulation optimale du marché du ciment.
Le Chef de l’Etat demande également au Ministre du Commerce et des PME, d’encadrer davantage le système de commercialisation de la production maraichère locale (oignons et pommes de terre) en veillant à une régulation optimale afin de garantir aux producteurs locaux des prix rémunérateurs corrects en cette période de forte demande.
Le Président de la République invite, enfin, le Ministre du Commerce et des PME de veiller à l’approvisionnement correct des marchés en produits essentiels, ainsi qu’à la stabilité des prix des denrées de première nécessité sur l’étendue du territoire national, en perspective de la célébration des fêtes de Pâques et l’avènement du mois de Ramadan.
Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur le suivi de la coopération et des partenariats et sur son agenda diplomatique.
 
AU TITRE DES COMMUNICATIONS
- Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives présidentielles ;
- Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur l’exécution budgétaire 2021 et sur la mobilisation du financement destiné à l’emploi des jeunes ;
- Le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale ;
- Le Ministre de l’Intérieur a fait une communication sur l’amélioration de la migration circulaire entre le Sénégal et l’Espagne ;
- Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait une communication sur la Journée Nationale de lutte contre la Tuberculose et sur la situation de la vaccination contre la Covid-19;
- Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication sur la préparation de la campagne agricole 2021-2022 et sur la campagne de commercialisation arachidière 2021;
- Le Ministre du Tourisme et des Transports aériens a fait une communication sur la situation des projets de construction des aéroports régionaux et sur la stratégie de maintenance en ligne de la flotte Air Sénégal;
- Le Ministre du Commerce et des PME a fait une communication sur le projet de mise en place des points relais pour renforcer le commerce de proximité ;
- Le Ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications a fait une communication sur le projet de développement de l’entreprenariat numérique féminin;
- Le Ministre auprès du Président de la République, en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent a fait une communication sur l’exécution des projets et réformes phares du PSE.
 
 
 
 
AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES
Le Conseil a examiné et adopté :
- Le projet de loi portant report des élections territoriales et prorogation du mandat des conseillers départementaux et municipaux ;
- Le projet de décret portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du guichet unique pour le « projet 100 000 logements ».
 
La Redaction



AUTRES INFOS

"Sur le cas d'Adji Sarr, l'Etat a mobilisé toute une armée. Mai sur mon viol, c'est le silence total", Merry Gomis

Apres décès Thione Seck : Les révélations de Ahmed Aidara (Audio)

Saccage des chaises de l'arène nationale : Le CNG annonce des sanctions

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche