Menu

COUP D'ÉTAT AU MALI : Le colonel Goita annonce avoir démis le président et le Premier ministre

Mardi 25 Mai 2021

Le colonel Assimi Goita, vice-président du Mali, a annoncé mardi avoir démis de leurs fonctions le président Bah Ndaw et le Premier ministre Moctar Ouane, arrêtés lundi soir par des membres de l'armée. Le colonel Assimi Goita les accuse d'avoir enfreint la charte de la transition, qui va se poursuivre comme prévu, a-t-il dit Exclusif.net vous propose l'intégralité de son communiqué.


"Suite à une crise de plusieurs mois au plan national prenant en compte des grèves et manifestations diverses des acteurs sociaux et politiques, le gouvernement dirigé par Monsieur Moctar OUANE, s’est montré incapable de constituer un interlocuteur fiable, susceptible de mobiliser la confiance des partenaires sociaux.



Dans la foulée et de façon unilatérale, le président de la transition a accepté la démission du gouvernement et reconduit immédiatement le premier ministre avec pour mandat d’aller à la formation d’un nouveau gouvernement. La conséquence a été une consternation générale marquée par la persistance des grèves de l’Union nationale des Travailleurs du Mali (UNTM), dont l’issue est finalement une grève illimitée. Cet état de fait constitue une véritable asphyxie de l’économique malienne et partant, la garantie d’une instabilité aux conséquences incommensurables.



Dans les démarches de constitution d’un nouveau gouvernement le premier ministre nouvellement reconduit a établi une liste de gouvernement en accord avec le président de la Transition sans concertation avec le vice-président en charge des prérogatives à lui conférées par la charte à savoir,  la Défense et la Sécurité. Une telle démarche témoigne d’une volonté manifeste du président de la transition et du premier ministre d’aller vers une violation de la charte de transition, contrairement au serment prêté lors de son investiture le 25 septembre 2020. Nonobstant les interpellations et négociations diverses engagées par le vice-président auprès des chefs d’Etat de la sous-région et de certaines chancelleries présentes au Mali en vue d’amener le Président de la transition et le premier ministre à respecter les prescriptions de la charte de transition, ceux-ci sont restés persistants dans leur posture.


Ainsi, de par le serment prêté en même temps que le président de la transition et tenu par l’engagement patriotique pris devant le peuple malien ainsi que devant les forces de défense et de sécurité, le vice-président de la transition, s’est vu dans l’obligation d’agir pour préserver la charte de transition et défendre la République en vue de placer hors de leurs prérogatives le Président et son premier ministre ainsi que toutes les personnes impliquées dans la situation. 


En cette circonstance, le vice-Président de la Transition invite les populations à vaquer librement à leurs occupations et les rassure de l’engagement indéfectible des Forces armées de défense et de sécurité, à préserver l’intérêt supérieur du Peuple malien, conformément à l’esprit et à la lettre de la Charte de transition. Au demeurant, le Vice-Président de la Transition tient à préciser que le processus de Transition suit son cours normal et que les élections prévues se tiendront courant 2022.

Fait à Bamako, le 25 mai 2021"
La Redaction



AUTRES INFOS

Cet enfant pose à Macron la question que tout le monde a en tête : "Ça va la claque que tu t'es prise ?"

Le capitaine Omar Touré radié des cadres de la gendarmerie (Document)

L'administrateur de PASTEF chez Mary Teuw Niane

Média : LERAL TV, désormais disponible sur le bouquet Orange de la TVO au Canal 8

Média : Le journaliste Modou Mbacké Niang rejoint "Emédia"

Mari brulé vif : L'affaire d'Aïda Mbacké renvoyée au 7 juillet

Mali :L'influenceuse, Diaba Sora libre

TV& RADIOS

ZIGUINCHOR : le Saes-Uasz opte pour l’arrêt des cours jusqu'au redémarrage des chantiers

Farba Senghor révèle: "Pape Makhtar Diallo a été viré par Bougane parce que..."

Me Malick Sall sur l'affaire de Boy Djinné : « On fera le maximum pour qu'il rejoigne sa famille très prochainement »

Vidéo: Privées de presque toutes leurs terres, le Chef de village de Ndengler accuse Macky

Isma Dioum dit pourquoi Macky Sall peut valablement postuler pour un autre mandat…

Aliou Sow sur le 3e mandat de Macky : «Il faut l’empêcher. Cela ne doit pas faire un recours au Conseil constitutionnel...»

Sonko à Macky : "Le vrai terroriste, c'est celui qui recrute des nervis pour tirer sur les populations" ( En Direct )



Inscription à la newsletter

Recherche