Menu






COACHE JIJI NDOYE : «Une femme doit toujours s’occuper de son corps, quel que soit son âge, pour rester toujours jeune »

Vendredi 2 Septembre 2022

Son métier de rêve, c’était l’esthétique, mais Jiji Ndoye fait partie de celles qui cristalisent à merveille la beauté de la femme sénégalaise. Star de télévision, elle était plus que jamais au sommet de son art : « la musculation » et ce ne sont pas les téléspectateurs de la 2STV qui nous contrediront.




Un temps sous le feu des projecteurs, elle en a sans doute eu assez de voir sa tête un peu partout. Actuellement à Paris où le quotidien a décroché un entretien dans lequel, elle parle de sa nouvelle vie, de sa famille et de son amour pour le sport. « La musculation est un sport complet, j’ai commencé à pratiquer cette discipline en 2016. Au début, j’étais très gênée à cause de mon poids et dans la salle, c’était seulement des hommes. C’était très rare de voir une femme faire de la musculation. Les femmes ne faisaient plus que du fitness, du step et des cours collectifs. Et ce n’était pas facile au début. Durant mes exercices, j’ai rencontré le Coach Lamine Diaw. Ce dernier m’a formée, m’a aidée. On faisait des émissions ensemble à la télé. Et on expliquait aux téléspectateurs comment on s’entraine », a-t-elle révélé.
 
Son physique qui attire...
 
A ses débuts, beaucoup de ses proches craignaient sa déformation physique. Mais pour elle «Homme et Femme, il y’aura toujours une très grande différence. On n’a pas les mêmes hormones. Moi je faisais du sport naturel et je ne prenais pas de comprimés. La musculation est une discipline complète. Car tu as une bonne santé et elle te fait éviter des maladies cardiovasculaires (…) Avant de pratiquer ce sport, j’étais en surpoids et j’avais des problèmes pour monter dans les escaliers. Mais de plus en plus, je me sentais bien en pratiquant la musculation. D’ailleurs, quand je me promène avec mes enfants, on me demande souvent si c’était mes sœurs ou frères alors que ce sont mes enfants. Car je reste toujours jeune grâce à la musculation. Pour moi une femme doit toujours s’occuper de son corps, quel que soit son âge, pour rester toujours jeune.» La question de savoir si son physique n’attire pas des hommes, elle dira qu’ils sont nombreux. « Les hommes me draguent. Ils étaient attirés par mon physique et c'est normal car je suis une femme. Je n’ai pas eu de problème avec les hommes. Je sais me faire respecter. En plus, beaucoup d’entre eux sont devenus mes amis car on s'entraîne ensemble.»
 
«Je me suis reconvertie. Je suis de retour en France depuis l’année dernière. Je m’entraîne de temps à temps pour maintenir la forme, mais je fais ma vie, et je m’occupe de ma famille. J’ai un nouveau travail, mais qui ne m’empêche pas de faire du coaching à domicile pour certains qui veulent perdre du poids», a-t-elle dit. Jiji Ndoye est devenue auxiliaire de vie et s'entraîne selon son emploi du temps. Elle maintient toujours sa forme.
 1,65 m pour 80 kg, Jiji Ndoye est-elle un cœur à prendre ? "Je suis une maman comblée, épanouie et heureuse. J’aime bien prendre soin de moi. Je suis une femme âgée de 42 ans avec 4 enfants mais je rêve toujours d’avoir un autre enfant. Je ne suis plus un cœur à prendre, je vais  bientôt me remarier », a-t-elle conclu.

R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Argentine : Lionel Messi débloque la situation !

Le Qatar déjà éliminé de son Mondial

Coupe du monde : le Sénégal relancé, le Qatar éliminé

Le Quotidien "Le Réveil" du Vendredi 25 Novembre 2022

Aliou Cissé répond à ses détracteurs : "Les qualités d’Edouard Mendy ne sont pas à mettre en doute"

Le Quotidien "Le Réveil" du Jeudi 24 Novembre 2022

Moussa Ndiaye à Sadio Mané : «Je récupère ton numéro qui t’es si cher...»

Equipe nationale de football : Les nouvelles de Cheikhou Kouyaté

Le Réveil Quotidien du mercredi 23 novembre 2022

Cédric Hountondji est dans la liste des meilleurs défenseurs du Bénin


Flux RSS

Inscription à la newsletter