Menu

CAN 2023 : le fiasco total de la Côte d’Ivoire de Jean-Louis Gasset

Mardi 23 Janvier 2024

Dans sa propre CAN, la Côte d’Ivoire de Jean-Louis Gasset a été humiliée par la Guinée équatoriale pour le dernier match du groupe A (0-4). Avec cette défaite, les Ivoiriens doivent attendre un miracle pour passer en tant que meilleur troisième.


Tout avait bien commencé pour la Côte d’Ivoire dans sa CAN avec une belle victoire face à la Guinée-Bissau (2-0). Mais cette victoire n’avait pas spécialement fait taire les critiques, au contraire. Jean-Louis Gasset, très décrié au pays, ne parvenait pas à rassurer malgré les récents résultats de son équipe. Et ce lundi, dans la dernière rencontre face à la Guinée équatoriale, les Elephants n’avaient pas le droit à l’erreur. Après la défaite face au Nigéria il fallait absolument prendre des points pour ne pas se rapprocher de l’élimination dès les phases de poules. Mais absolument rien n’a souri à la Côte d’Ivoire, au contraire et ce match s’est transformé en cauchemar.

Sanctionnée rapidement par un but de Nsué, la Côte d’Ivoire a complètement craqué et encaissé trois autres buts pour une lourde défaite (4-0). Pendant le match, après le deuxième but encaissé, les joueurs ont complètement lâché alors que Kouamé, qui avait raté une occasion immanquable juste avant, sortait presque en pleurs sur le banc. Cette humiliation à domicile a été la goutte de trop pour le public ivoirien qui a déserté le stade avant même la fin du match alors leur équipe aurait encore pu encaisser d’autres buts.

À lire
CAN 2023, Côte d’Ivoire : les joueurs toujours bloqués au stade
La Côte d’Ivoire a complètement craqué
Au coup de sifflet final, dans une ambiance tendue, les joueurs ont dû être escortés par la sécurité du stade pour ne pas craindre des débordements. Avant même la fin du match, certains supporters avaient aussi tenté d’entrer sur la pelouse et avaient multiplié les jets de bouteille sur les joueurs ivoiriens sous les yeux d’un Didier Drogba choqué. Au micro de Canal+ Afrique, Jean-Louis Gasset, qui malgré un effectif XXL n’a pas réussi à faire le job, a semblé complètement abattu. «Vous l’avez dit, c’est un cauchemar, on avait bien préparé ce match, on est bien rentré dans le match on avait la possession et les opportunités. Depuis deux matches, on veut forcer la chose devant et on n’arrive pas à marquer. Et la moindre occasion est un but pour l’adversaire. On a attaqué, on a eu les occasions, on a eu un but refusé et en contre, le cauchemar, vraiment», a-t-il d’abord lancé.

L’ancien adjoint de Laurent Blanc n’a pas su expliquer la performance des siens et semble pessimiste concernant la qualification. «Les joueurs n’étaient pas tendus pourtant. Le début de match, c’était ce qu’on voulait faire. Contre le Nigéria, c’était pareil d’ailleurs. On n’a pas marqué. Au football, il faut être efficace, et ce soir l’adversaire nous a donné une leçon de réalisme. La qualification ? On y croit obligatoirement, on a gagné un match sur trois. Mais quand on attend le résultat des autres équipes, ce n’est jamais bon signe.» Pourtant, malgré cette terrible défaite, avec la règle du meilleur troisième, la Côte d’Ivoire n’est toujours pas éliminée. Elle peut encore terminer dans les 4 meilleurs troisièmes repêchés. Pour cela, il faut notamment compter sur un match nul du Ghana face au Mozambique, une victoire du Maroc face à la Zambie et à une nouvelle contre-performance du Cameroun face à la Gambie. Il y a donc encore de l’espoir pour les Éléphants, mais difficile de se relever d’une aussi grosse désillusion…
Lisez encore

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Bundesliga : Le Bayer Leverkusen sacré champion d’Allemagne

Le match Udinese-Roma arrêté après le malaise du défenseur ivoirien, Evan Ndicka

Bundesliga : Bayern Munich neutralise Cologne (2-0)

Liga : Le Real Madrid bat Majorque (0-1)

TP Mazembe : Rainford Kalaba n'est pas mort

Parité : La réplique des femmes de "And Sam Jiko Yi "

Dépigmentation: Taux de mortalité alarmant au Sénégal, selon un dermatologue

La reine Yanda Adiakene Etame Sarr : nouvelle reine intronisée de Cachouane

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 Avril 2024 (wolof)

Bakel, Matam, Ranérou et Koungheul...les premières gouttes


Flux RSS

Inscription à la newsletter