Menu

Alioune TINE : « Nous sommes indignés par l’arrestation arbitraire d’Aliou SANE »

Samedi 7 Octobre 2023

Le Coordonnateur du mouvement « Y en a marre » est en détention depuis ce jeudi. Une arrestation jugée arbitraire par Alioune TINE qui estime qu’elle ternit l’image du Sénégal. Pour le fondateur d’Afrika Joom center, à quelques mois de la fin de ses mandats, Macky SALL devrait s’investir à apaiser les tensions politiques.  

« Nous avons appris avec surprise, l’arrestation à son domicile de Alioune SANE coordonnateur du mouvement Y’en a Marre et coordonnateur adjoint de F24. Nous sommes indigné par l’arrestation arbitraire du leader de Yen a Marre qui va davantage ternir l’image d’un pays naguère reconnu comme référence en matière de droits humains et de démocratie. Le pays du juge Keba Mbaye, de l’ancien président de la CADHP, Youssoupha NDIAYE, de Adama DIENG, Pierre SANE, Bacr Waly NDIAYE, Ibrahima FALL, Mame Bassine NIANG, pays du Président SENGHOR, Abdou DIOUF et Abdoulaye est méconnaissable », écrit Alioune TINE sur X (ancien Twitter).

Selon l’ancien SG de la RADDHO, « le temps est venu de libérer les hommes et les femmes arrêtés et détenus inutilement après des événements liés aux tensions politiques ». A l’en croire, « en période électorale on doit promouvoir et protéger les libertés fondamentales et les droits humains pour rendre ce pays respirable. Les jeunes partent parce qu’ils suffoquent aussi ».

« Il faut que le Pr Macky SALL à la veille de nous quitter initie enfin une politique d’apaisement et de concorde nationale. Le pays a besoin d’oxygène, les citoyens ont besoin de respirer, de marcher, de retrouver l’image d’un pays sans haine », plaide Alioune TINE.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 18 juillet 2024 (wolof)

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0

Assemblée générale de la FSF reportée : Augustin Senghor évoque une perte de 15 millions FCFA

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 16 juillet 2024 (wolof)

Présidence de la FSF : Senghor en lice pour un quatrième mandat ?

Audition de la FSF par la Cour des comptes: Augustin Senghor brise le silence

Nairobi : Un tueur en série avoue 42 meurtres

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 15 juillet 2024 (wolof)



Flux RSS

Inscription à la newsletter