Menu

Affaire Gabrielle Kane : Un mandat d’arrêt international émis par la France...retour sur les faits

Jeudi 13 Juin 2024

Gabrielle Kane, activiste bien connue, est actuellement sous le coup d’un mandat d’arrêt international. Cette information, largement relayée par les médias, a été confirmée par l’intéressée via un post sur les réseaux sociaux, bien qu’elle n’ait pas fourni de précisions supplémentaires. Grâce à une enquête menée par L’Observateur, nous en savons désormais un peu plus sur cette affaire.

 Émission du Mandat d’Arrêt par la Justice Française

Dans son édition du jeudi 13 juin, le journal L’Observateur, appartenant au Groupe futurs médias, rapporte que la justice française a émis ce mandat d’arrêt à la suite de plusieurs plaintes déposées en France par l’ex-époux de l’influenceuse, concernant la garde de leur enfant. Selon les sources du quotidien, le plaignant, de nationalité française, accuse Gabrielle Kane d’avoir enlevé leur enfant. Le dossier a été soumis à un juge, qui a notifié le mandat d’arrêt à l’avocat de Gabrielle Kane, Me Ifrah, basé en France.

Retour sur les faits

L’Observateur a tenté de joindre Gabrielle Kane pour obtenir sa version des faits, mais sans succès. Le journal précise que l’activiste a préféré ne pas s’exprimer sans l’aval de son avocat. Néanmoins, le quotidien a réussi à retracer les grandes lignes de cette affaire complexe.



L’affaire remonte à 2018. Après leur divorce, l’ex-époux de Gabrielle Kane a saisi le juge des affaires familiales du Mans en référé le 26 février de cette année-là, afin d’obtenir la garde exclusive de leur enfant, alors âgé d’un an. Son principal argument : Gabrielle Kane serait « dangereuse ». Le 22 mars 2018, le juge a confié provisoirement l’enfant à sa mère en attendant les résultats d’une expertise ordonnée. Le 17 mai, le verdict est tombé : la garde de l’enfant a été confiée à Gabrielle Kane.

En juillet 2020, trois ans plus tard, Gabrielle Kane est retournée au Sénégal avec son fils. Un an plus tard, le 10 août 2021, elle a saisi le tribunal d’instance de Dakar pour que la justice sénégalaise confirme la garde de l’enfant comme l’avait fait la justice française.

 La réaction de l'ex-époux

L’affaire, évoquée le 26 août, a été renvoyée au 23 novembre. Jugée à cette date, elle a été mise en délibéré pour le 15 décembre. Gabrielle Kane, ayant comparu seule à l’audience, a obtenu gain de cause. Le père a obtenu un droit de visite qu’il pourra exercer « dès qu’il se manifestera », selon L’Observateur.

Cependant, dès son arrivée à Dakar, l’ex-époux a saisi le tribunal d’instance hors classe de Dakar pour une révision de la procédure. Le juge a considéré son opposition recevable, mais a maintenu la décision initiale : l’enfant reste avec Gabrielle Kane, qui aurait renoncé à la pension alimentaire.



C’est suite à cette décision défavorable que l’ex-époux de Gabrielle Kane a déposé plainte en France, l’accusant d’enlèvement. Cette plainte a conduit à l’émission d’un mandat d’arrêt international. L’affaire continue de susciter de vives réactions et l’attention des médias, tandis que l’activiste se prépare à une bataille juridique complexe sur plusieurs fronts.
media net

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Mame Zé frappe fort : Il critique la gestion de Macky Sall et encourage Diomaye et Sonko...

Euro 2024 : L'Espagne bat l'Angleterre et devient championne d'Europe

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 juillet 2024 (wolof)

Mame Fama Gaye de Fatick élue Miss Sénégal 2024

L'Arabie Saoudite Accueillera les Premiers Jeux Olympiques de l'E-sport en 2025

Paris-2024 : Le Sénégal annonce une prime exceptionnelle pour ses athlètes

Al Hilal Omdurman renforce ses Rangs avec Aimé Tendeng

Casa Sports : Deux nouveaux départs en vue pour le Mercato

Kylian Mbappé, un joueur moins prêt physiquement

Tribunal de Dakar : Viviane Chidid condamnée...



Flux RSS

Inscription à la newsletter