Menu



Exclusif.net



A la jeunesse de mon pays: le Sénégal est un précieux patrimoine commun, préservons-le (Moise SARR)

Lundi 8 Mars 2021


Les graves troubles à l’ordre public consécutifs aux manifestations intervenues ces derniers jours dans notre Pays appellent de la part de tous les citoyens épris de justice et de paix une mobilisation vigoureuse pour apaiser les cœurs et les esprits. À cet égard, je salue toutes les initiatives ainsi que les déclarations de haute portée patriotique de plusieurs autorités politiques, religieuses et coutumières, de la société civile, de démocrates et républicains d'ici et d'ailleurs, qui ont rappelé avec force l’impérieuse nécessité de préserver la stabilité de nos institutions et la consolidation de l’État de droit, éléments essentiels pour nous permettre d’atteindre l’émergence à l'horizon 2035 conformément à la vision de SEM le Président de la République Macky SALL.
 
Je voudrais, à mon tour, m’incliner respectueusement devant la mémoire de nos chers compatriotes qui ont perdu la vie dans ces manifestations. J’exprime ma solidarité et ma compassion aux blessés et à toutes les personnes qui ont enregistré des pertes liées aux saccages. À toutes les familles endeuillées, je présente mes sincères condoléances et prie pour le repos éternel des âmes des disparus. 
 
Notre espoir pour arriver à un apaisement de la situation est d’autant plus grand, car nous sommes tous, conscients, à la fois, de l'importance du préjudice subi et de la souffrance dans laquelle, les évènements de ces derniers jours ont plongé le peuple sénégalais.

Aujourd’hui plus qu’hier, il est question de faire avancer notre pays sur la voie du véritable développement et du progrès où personne ne sera laissé pour compte. La paix et la stabilité sont à ce prix.
Nous sommes tous embarqués dans le même navire, SUNNU GAAL, le Sénégal, et personne n’a intérêt à le voir s’enfoncer dans les eaux redoutables de la violence.

Notre civisme doit nous mobiliser à construire ensemble ce pays dans la paix et la concorde chères aux pères fondateurs. Les scènes de violences inouïes, les casses, les actes incendiaires ne résolvent rien sinon regret, retard et amertume. Tout le monde a souffert et continue de souffrir particulièrement dans les zones touchées par cette escalade de la violence notée récemment et qui vient entacher la belle image de notre pays qui s’est toujours illustré comme un havre de paix et de sécurité. Il est de notre responsabilité commune de préserver ce précieux patrimoine commun, le Sénégal, que nous devons léguer aux générations futures comme nous l’avons hérité de nos ancêtres.
 
Je voudrais, enfin, rendre un hommage appuyé à nos vaillantes forces de défense et de sécurité pour leur mobilisation exceptionnelle, leur sens élevé du devoir et leur professionnalisme.

Puisse le Seigneur bénir le Sénégal et nous faciliter la suite !

Vive la République
Vive le Sénégal

Moise SARR, Sécretaire d'Etat Chargé des Sénégalais de l'Extérieur
La Redaction



AUTRES INFOS

Apres décès Thione Seck : Les révélations de Ahmed Aidara (Audio)

Saccage des chaises de l'arène nationale : Le CNG annonce des sanctions

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

"L’hôpital régional de Ziguinchor un mouroir" en activité

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche