Menu

ZIRCON..OR..FER...des ressources qui nous appauvrissent (Par Abdou Khadre DIOKHANÉ)

Mardi 4 Mai 2021

Le Sénégal est un pays très convoité du fait de son sous-sol très riche. Mais les attributions de marchés dans le secteur des mines sont faites dans une grande opacité par un régime plus désireux de satisfaire un lobby que d'œuvrer pour le développement de notre cher SÉNÉGAL. Le zircon national n'est pas épargné par cette sombre gouvernance. Ainsi, après le gisement de zircon de Diogo, la même société française Éramet vient de se voir attribuer un autre à Lompoul.


Cette fois,comme dans ses habitudes Le gouvernement de l’incompétent Macky Sall est extrêmement généreux envers les Français qui raflent presque tout et qui font main basse sur nos ressources comme aux temps de la colonie. L'exploitation de ce gisement de Lompoul qui a été lancé depuis 2014, aura sa deuxième phase d’exploitation à partir de 2023 et promet bien des rentrées colossales à la société française Éramet dans laquelle l'Etat français détient 25% d'actions à travers l'Agence des Participations d'État, d'autres hommes d'affaires français se partagent l'essentiel du reste.



À Diogo, c'est 80.000 tonnes de zircon extraites l'année, ce qui équivaut à 40 milliards FCFA (500 f le kg, 500.000 FCFA la tonne). 

Quelle part pour le Sénégal dans tout ça ? Où est allé ce pactole ?

Diogo est le troisième gisement mondial de zircon et Lompoul en est le quatrième.

Pourtant dans le village de Diogo et environs, c'est le grand chômage chez les jeunes et ceux de Lompoul connaîtront évidemment le même sort. Ni nos populations locales, ni notre pays n'en tirera véritable bénéfice, seuls les Français en profiteront absolument. Ainsi sont souvent sacrifié les ressources naturelles des pays africains et l'avenir de leurs peuples.



Si rien n'est fait, le Sénégal ne profitera jamais de ses propres richesses car nous avons en place une grande complicité organisée. Et d'ailleurs pour que chacun le sache, le Sénégal n'a aucun contrôle sur l'exploitation du ZIRCON car le train quitte directement l'usine direction le Port  pour embarquement en destination de l'Europe.


Dans un contexte où jaillit le débat sur l'emploi et l'insertion des jeunes, il serait paradoxale de voir de telles richesses être exploitées sans que cette frange de la population de Lompoul ne soit impliquée. Dès lors, il nous revient de critiquer cette politique non transversale de l'état vis à vis de la jeunesse et par ailleurs, dénoncer la manière dont les marchés sont attribués aux blancs qui nous pillent encore nos ressources.


Le peuple souverain trahit par ses propres fils.....

Le Sénégal, un pays pauvre, parce que ne pouvant guère bénéficier de ses ressources naturelles, laisse son zircon entre les mains des occidentaux, ceci après avoir perdu le petrole. Nous sommes alors loin d'aspirer à un développement si par ailleurs nous ne pouvons nous garantir l'exploitation de nos importantes ressources. En effet, avec l'exploitation du zircon, le pays aurait pu combler certains de ses vides. Ce minerai, le zircon, est utilisé notamment pour la fabrication de matériaux de construction, dans la joaillerie ou dans l’industrie nucléaire. La découverte de cette ressource au Sénégal, fait l'objet de convoitise de presque tous les pays européens, qui, malgré une forte dénonciation sur l'exploitation de la probable exploitation de cette ressource, continue de siéger.

ABDOU KHADRE DIOKHANÉ..
Secrétaire national adjoint du Pds,
Chargé de l’industrie et des mines..
Coordonnateur international NSK 
Coordonnateur UKADSI-Italia
La Redaction



AUTRES INFOS

Bassirou Diomaye Faye de Pastef chez Mame Boye Diao de l'APR

Baptême des 9 bébés maliens nés à Casablanca, découvrez leurs prénoms

Quarante ans après, l'héritage de la légende du reggae Bob Marley reste vivace

L'émission "Taku Show" de Walf Tv provoque la colère du Tchad

Les sorties médiatiques d’Ahmed Khalifa NIASSE désormais réservées...

France: le tueur en série Michel Fourniret est mort

Halima Gadji tente de justifier le divorce

TV& RADIOS

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme

VIDÉO: L'activiste Mame Sène fait des graves révélations sur les griots de Macky Sall



Inscription à la newsletter

Recherche