Menu





Venezuela: Nicolas Maduro ordonne des exercices militaires après la menace de Donald Trump

Lundi 14 Août 2017

Le président vénézuélien Nicolas Maduro  a ordonné ce lundi des exercices militaires dans tout le pays les 26 et 27 août, après la menace de son homologue américain Donald Trump, qui a évoqué une possible intervention militaire  pour régler la crise dans le pays.

>> A lire aussi : Le Venezuela accuse Donald Trump de menacer la stabilité de l’Amérique latine

« J’ai donné l’ordre à l’état-major des forces armées de préparer un exercice national, civique et militaire, de défense totale et armée de la patrie vénézuélienne », a annoncé le dirigeant socialiste face à ses partisans réunis à Caracas.

Devant ses partisans réunis à Caracas, face au palais présidentiel de Miraflores, Nicolas Maduro a demandé aux Vénézuéliens de se préparer « pour défendre la paix, avec les tanks, les avions, les missiles ». « Nous allons vaincre la menace militaire de l’impérialisme nord-américain », a assuré le chef de l’Etat, confronté à une vague de manifestations ayant fait 125 morts en quatre mois.

« Nous ne resterons pas les bras croisés tandis que le Venezuela s’effondre »

« Personne n’intimide le peuple vénézuélien », qui est « décidé à affronter les suprémacistes, les racistes des Etats-Unis », a lancé Nicolas Maduro, avant de crier, en chœur avec des milliers de ses sympathisants : « Trump go home, que l’on entende ça jusqu’à Washington ». La tension entre Caracas et Washington est montée d’un cran depuis que le dirigeant américain a évoqué vendredi une possible « option militaire » pour résoudre la crise au Venezuela, des déclarations qui ont suscité la colère du gouvernement vénézuélien mais aussi un tollé en Amérique latine.

Sans évoquer de projet militaire, le vice-président américain Mike Pence a, lui, affirmé lundi que Washington ne laisserait pas le Venezuela se transformer en « Etat en faillite » qui mettrait en péril la sécurité de la région. « Nous ne resterons pas les bras croisés tandis que le Venezuela s’effondre », a mis en garde Mike Pence lors d’un déplacement en Colombie, assurant toutefois que Washington souhaitait « une solution pacifique ».
20minutes

La Redaction




AUTRES INFOS

Le Comité "ALLEZ CASA" chez le Ministre d'État, Benoît Sambou

Regardez la promenade Ousmane Sonko avant de se rendre chez son ...

Enquête sur le monoxyde de carbone, un tueur silencieux enfoui dans les "Ande"

Habib Diabang : "Je suis le seul à pouvoir vaincre le coronavirus..."

Serigne Modou Bousso DIENG chez SONKO : On veut nous faire croire qu'il y a une justice au Sénégal..."

Le "Prophète Issa" est le fils d’une haute autorité

Tentative de piratage du site PressAfrik : Appel condamne et tire la sonnette d’alarme

TV& RADIOS

Ousmane Sonko chez son coiffeur

Amadou Ahmed Ndir du PDS : "On doit tourner la page de Karim Wade pour aller... "

Chantier du marché Tilène de Ziguinchor : Les instructions de Assome Aminata Diatta

Pape Ndiaye: "Un chargé de mission à la Présidence de la république a vi0lé et engrossé une mineure. L'enquete bloquée..."

Clédor Sène dément son arrestation: " Je suis chez moi...Il est temps de faire face à Macky Sall...Son régime a perdu sa sérénité"

Le Khalif général de Médina Souané : "Dans cette affaire, Sonko sortira gagnant car elle s'est basée sur un mensonge"

Dame Mbodji massacre Elhadji Diouf : "En tant que violeur, tu es mal placé pour défendre Adji Sarr..."




Inscription à la newsletter
Recherche