Menu

Une forte mobilisation à Paris pour dire "stop au massacre à Gaza"

Dimanche 22 Octobre 2023

Des milliers de manifestants se sont rassemblés dimanche à Paris pour demander l'arrêt des opérations militaires d’Israël à Gaza à l'appel d'un collectif réunissant notamment des organisations marquées à gauche, a constaté l'AFP. Présente au rassemblement, la députée LFI Aurélie Trouvé a fait état sur X (ex-twitter) de plus de 30.000 participants.

Selon un décompte de la préfecture de police de Paris, la manifestation a réuni quelque 15.000 personnes. La préfecture n'a pas signalé d'incidents
"Israël assassin, Macron complice", "pas de paix sans décolonisation": les participants à ce rassemblement organisé place de la République ont multiplié les slogans pro-palestiniens à l'occasion de cette première manifestation parisienne à ne pas avoir initialement fait l'objet d'une interdiction par la préfecture de police de Paris.

Le collectif "Pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens" à l'initiative du rassemblement a déployé une banderole au pied de la statue de la République, appelant la France à "demander un cessez-le feu immédiat" et "halte au massacre à Gaza". "On n'a pas besoin d'être palestinien pour être touché par ce qui arrive. Pour moi, ce genre de rassemblement est un signe de désespoir", a déclaré Maya, une étudiante venue manifester avec des amis et qui n'a pas souhaité dévoiler son patronyme.

"Le gouvernement a un rôle à jouer sur le plan diplomatique. Il doit avoir des positions plus fermes et ne pas agir comme soutien à Israël", a-t-elle complété auprès de l'AFP.

Manifestation pour demander l'arrêt des opérations militaires d’Israël à Gaza, le 22 octobre 2023 à Paris. "Macron donne un permis de tuer à Israël", a dénoncé le président de l'Association France Palestine Solidarité (AFPS) Bertrand Heilbronn.

A propos des attaques du Hamas du 7 octobre, "l'émotion est légitime" mais "son instrumentalisation est criminelle en servant à justifier une guerre d'élimination que l'Etat d'Israël est en train de mener contre le peuple palestinien", a-t-il ajouté.

Au cours du rassemblement, un orateur a appelé à une nouvelle mobilisation samedi prochain. La CGT, FSU, La France Insoumise, l'Union syndicale Solidaires, l'association France-Palestine-Solidarité, le Mrap, le collectif des Musulmans de France ou encore l'Union juive française pour la Paix font partie de la quarantaine d'organisations membres du collectif.

Plus de 1.400 personnes ont été tuées sur le territoire israélien par les hommes du Hamas depuis le 7 octobre, en majorité des civils fauchés par balles, brûlés vifs ou morts de mutilations au premier jour de l'attaque des combattants du mouvement islamiste palestinien menée à partir de Gaza, selon les autorités israéliennes.

Dans la bande de Gaza, plus de 4.650 Palestiniens, majoritairement des civils, ont été tués dans les bombardements incessants menés en représailles par l'armée israélienne, selon le ministère de la Santé du Hamas à Gaza.
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 25 juin 2024 (wolof)

Sokhna Bintou Lo, basketteuse naturalisée espagnole, éligible pour représenter le Sénégal

Sénégal : 78 pèlerins positifs au coronavirus, appel à la prudence lors des cérémonies de "Ganalé"

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 24 juin 2024 (wolof)

Euro 2024 : Cristiano Ronaldo s’empare d’un nouveau record historique

Linguére de Saint-Louis : Amara Traoré démissionne !

Énigme à Saly Portudal : Aminata, toujours vi£rge, cherche l'explication à sa grossesse

Basket : L'ASC Ville de Dakar remporte la Coupe de la Ligue dames

Alkhary : La députée Maimouna Sène s'est mariée avec le Premier Vice Président...

Adja Diao dévoile les trésors cachés de son village au Sud du Sénégal


Flux RSS

Inscription à la newsletter