Menu
Exclusif.net, la vérité Exclusif.net, la vérité



Exclusif.net



Une camionnette contenant du matériel sophistiqué positionnée devant la maison de SONKO

Jeudi 25 Février 2021

Le leader du parti politique PASTEF affirme être sous surveillance depuis quelque temps. En effet c’est pendant le point de presse qu’il a tenu hier soir au niveau du siège de son parti que Ousmane Sonko a fait savoir qu’il était surveillé par le président de la République.


D’après lui, « nous avons repéré une camionnette positionnée chez moi, à notre grande surprise, notre protocole y a découvert un matériel d’écoute et de surveillance impressionnant » indique-t-il avant d’informer que c’est ce qui est à l’origine de son retard à ce point de presse. Il a par ailleurs exprimé son désarroi face à cette situation qui, selon lui, est « déplorable » que Macky déploie les moyens de l’Etat, non pas pour la Sécurité des sénégalais, mais à « l’espionnage politique ».

Concernant le matériel réquisitionné par le protocole du député, il indique qu’ils ont fait constater par huissier le dispositif d’espionnage installé depuis quelques jours devant chez lui. Point de Presse de sonko 
La Redaction


AUTRES INFOS

"L’hôpital régional de Ziguinchor un mouroir" en activité

Emeutes : Le Frapp rencontre les familles des victimes de Bignona

Décès du rappeur DMX

Mame Diarra Sen P'tit Gallé refait surface !!!

Le colonel Kébé parle de son face à face avec le défunt doyen des juges Samba Sall

Qui sont ces femmes qui soutiennent Adji Sarr ?

Emploi des jeunes : Eviter la tenue d’un conseil présidentiel sans les intéressés (Par Bocar Diouf)

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État




Inscription à la newsletter

Recherche