Menu

Suite et non fin de l'hypothèque du marché Medina Baye de Kaolack : Baye Ciss enfonce et démolit Modou Ndiaye Rahma

Mercredi 27 Octobre 2021

La guéguerre entre candidats déclarés à la Mairie de Kaolack prend une nouvelle tournure avec des révélations explosives en cascade, sous-tendues par des scandales et autres dossiers politico-judiciaires. Face à la presse, Baye Cisss, cité dans une affaire de saisie sur décision juridique, a apporté la réplique à Modou Ndiaye Rhama qu'il considère comme "le principal instigateur de cette machination". Dénonçant le "porter-presse" avec une affaire vieille de plus de 22 ans doit-il est victime depuis quelques jours, Baye Ciss est convaincu "qu'il y a une volonté de nuire dans ces manœuvres déloyales". Sans hésitation aucune, face à la presse, il a pointé un doigt accusateur sur Modou Ndiaye Rama. 


Rahma cherche pare-feu face  au scandale foncier du marché
Pour lui, celui qui est derrière cette affaire politico-judiciaire n'est personne d'autre que "Modou Ndiaye Rahma, qui est au cœur d'un gros scandale foncier avec l'hypothèque qu'il a obtenu sur le marché de Méddina Baye, sur le dos et à l'insu de l'ensemble des population de Kaolack. Pour se tirer du pétrin, indique M. Ciss, "Rahma a cherché plus représentatif que lui aussi bien au plan politique, économique que social pour le charger avec un vieux dossier et l'utiliser comme pare-feu".
Mais c'est peine perdue, dit-il ajoutant: "nous allons l'attaquer partout. Parce qu'il faut que Kaolack change, Kaolack la sale, la hideuse doit changer. Je ne vends pas les réserves foncières des Kaolackois". Si "Rahma utilise la Mairie de Kaolack pour assouvir sa boulimie foncière au détriment des Kaolackois, indique-t-il, ça ne passera pas". 


Il amasse l'argent des marchés publics, pour corrompre marabouts et population, pour exister
"Détrompe-toi Rahma! J'interpelle le Président de la République, Macky Sall. Un tel analphabète ne peut pas gérer la Mairie de Kaolack. Qu'on ne fasse pas de la politique politicienne pour mettre quelqu'un qui ne peut même pas lire son nom. Comment va-t-il convoquer le Conseil Municipal?" S'interroge M. Ciss.   Selon ce dernier, "Rahma ne vit que de l'argent du contribuable Sénégalais. On lui donne des marchés de l'Etat qu'il n'exécute jamais. On lui a donné un petit marché de 1500 tonnes d'engrais qu'il n'a même exécuté. Il amasse l'argent des marchés publics pour corrompre des marabouts, une partie de la population pour exister, pour organiser des accueils populaires pour le Chef de l'Etat avec l'argent des contribuables, parce que sa profession c'est politicien". 


Revenant sur l'affaire judiciaire qui lui a valu un "lynchage médiatique", Baye Ciss a exhibé une ordonnance de lieu avant d'évoquer le terrain qui lui a été attribué à Kaolack. Affaire dans laquelle on lui reproche d'avoir empiété dans la forêt classée. "Le principal objectif est d'entacher la candidature de Baye Ciss, la discréditer aux yeux du Président de la République. Mais, il faut analyser. Est-ce que quelqu'un qui investit 10 milliards dans sa ville a besoin de 80 millions de francs, un problème judiciaire survenu entre Guinée et New-York qu'on a importé au Sénégal pour de simples ambitions politiques? se demande l'homme d'affaires
R


AUTRES INFOS

Actions sociales : Lat Diop au chevet des couches démunies

La gouvernance des réseaux sociaux

«Il m’a violée et engrossée avant de m’épouser»

Adja Diallo : "Je regrette d'avoir été mannequin"

Adultère : Un agent forestier surprend son ami commerçant sur sa femme et...

Un boulanger taillade le berger qu’il a surpris avec sa femme

Reprise de la distribution des bourses sociales

TV& RADIOS

Aéroport de Cap Skirring: La réception du Premier vol International post-réhabilitation, prévue le 5 Décembre

Tentative d'assassinat : la voiture de Khadija Mahecor Diouf de Pastef sabotée

Gaston Mbengue : "Je présente mes excuses aux Sénégalais... Barthélémy Dias est mon fils" (REGARDEZ)

Vidéo: Macky étale sa colère après l'arrêt des financements de l'exploitation des énergies fossiles

Sécurité, Santé, éducation, énergie...ce que la Chine promet à l'Afrique

Afrique: Macky Sall plaide pour la souveraineté "pharmaceutique et médicale" (VIDÉO)

Charles Faye répond à une responsable de BBY: " Vous voulez mettre en mal Sonko avec les marabouts...mais ça ne passera pas"



Recherche