Menu

Sommet mondial sur les systèmes alimentaires: la coordination participative et inclusive du DG Ibrahima Mendy saluée

Jeudi 8 Juillet 2021

En réponse à l’appel lancé par le Secrétaire général des Nations Unies aux leaders mondiaux pour un renforcement des systèmes alimentaires dans le cadre de l’agenda 2030 axé sur l’atteinte des 17 Objectifs de développement durable (Odd), le Sénégal a déclenché, depuis mars 2021, un processus de dialogue national, sous la coordination du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, à travers la direction de l’analyse, de la prévision et des statistiques agricoles(DAPSA), pilotée par le Dr Ibrahima Mendy.

 
Une troisième concertation nationale pour consolider et valider la proposition du Sénégal pour le Sommet mondial sur les systèmes alimentaires durables s’est ouverte, ce mardi 6 juillet 2021, à Dakar. Il s’agit ici, d’une rencontre de deux jours (6 et 7 juillet) dont la cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le professeur Moussa Baldé, ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural. Elle vise à « analyser, amender et valider » la feuille de route du Sénégal pour les systèmes alimentaires durables, inclusifs et équitables ainsi que de grandes actions prioritaires pour les deux prochaines années.

 « Permettre au Sénégal de disposer d'un document consensuel »

A l’occasion, le ministre a soutenu que ce processus de dialogue national « devrait permettre au gouvernement du Sénégal de disposer d'un document consensuel » à présenter lors du Sommet mondial sur les systèmes alimentaires durables prévu en septembre prochain aux États-Unis d’Amérique.

Sur ce, Pr Moussa Baldé signale qu’il n’a « aucun doute que la proposition du pays sera à la hauteur des attentes Chef de l’Etat, Son Excellence le Président Macky Sall, des Sénégalais et des partenaires ».

Les défis à relever pour transformer nos systèmes alimentaires

Le coordonnateur résident du système des Nations Unies, pour sa part, a souligné que cette concertation nationale permettra au Sénégal « d’affiner » sa stratégie pour sa contribution au sommet pour améliorer les conditions de vie des populations suivant une approche durable, inclusive et résiliente ».

De l’avis de Siaka Coulibaly, cette troisième rencontre est un « impératif dans la recherche d’amélioration de nos systèmes alimentaires ». A l’en croire, « la transformation de nos systèmes alimentaires nécessite d’adopter une approche holistique, multidisciplinaire et multisectorielle qui intègre nos domaines notamment, la production, la transformation, la distribution, le changement climatique, l’efficacité des chaînes de valeurs, la démographie, l’inclusion et les exigences des consommateurs, l’utilisation des terres et de l’eau, la biodiversité et l’empreinte écologique, ainsi que l’innovation, les technologies du secteur alimentaire, la nutrition, la santé, entre autres ».    


Le Satisfecit du Dr Mendy
Sur ce dialogue sur les systèmes alimentaires en prélude du sommet mondial sur les systèmes alimentaires des nations Unies prévu en septembre 2021 à New York, les acteurs ont salué le dynamisme, le niveau élevé des participations et surtout la coordination participatives et inclusive du DG Ibrahima Mendy . On a noté des Satisfecits et remerciements de tous les sectorielles et des partenaires techniques et financiers à l'endroit du Dr Ibrahima Mendy Directeur de la DAPSA et Coordonnateur Technique de la Concertation Nationale sur les systèmes alimentaires



Pour rappel, deux grandes concertations nationales ont été déjà organisées par le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, à savoir : la première qui a marqué le lancement solennel de l’engagement du Sénégal dans la construction d’un système alimentaire durable et l’organisation d’un atelier technique, de diagnostic participatif et inclusif de la situation alimentaire nutritionnelle nationale et la proposition de la situation d’amélioration, et la deuxième concertation nationale a servi d’identifier les orientations de la proposition du Sénégal pour le Sommet mondial sur les systèmes alimentaires durables.

Cette troisième rencontre a également noté la présence, du président du Groupe du dialogue social et politique (GDSP), Najirou Sall, du représentant du président de l’Union nationale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal (UNCCIAS), Dr Mamadou Ndiaye, du co-président du groupe thématique développement rural et sécurité alimentaire, du représentant des organismes de la société civile, du représentant du secteur privé national, des représentants des ministères sectoriels, et enregistré plus de 200 participants.

La Redaction




AUTRES INFOS

Présidence FSF- Mady Touré : “Tout sauf Augustin Senghor”

Le grand meeting de Pastef prévu ce samedi à Podor annulé

NÉCROLOGIE : Le Khalife de Serigne Mame Mor Diarra Mbacké rappelé à Dieu

Pegasus : Le Maroc sert des citations directes en diffamation contre Forbidden Stories et Amnesty

La voiture des acteurs de la série "Infidèles" endommagée : Ce qui s'est réellement passé

Thiès:Il achète un téléphone volé, utilise le Whatsapp de la propriétaire et lui envoie des images

Kaolack : Le gouverneur annule les concerts de Ngaaka et Wally Seck


Recherche