Menu

Sénégal : Sonko accuse Macron d'avoir encouragé la répression sanglante de Macky Sall

Vendredi 17 Mai 2024

Le nouveau Premier ministre sénégalais, Ousmane Sonko, a vivement critiqué jeudi l'attitude de Paris à l'égard de la répression de la contestation sous l'ancien président Macky Sall, accusant indirectement la présidence Macron d'avoir encouragé la "persécution".

Lors d'une intervention devant des étudiants à Dakar, M. Sonko a déploré le manque de réaction du gouvernement français face à la "persécution extrêmement violente" qui a sévi contre un mouvement politique au Sénégal. Il a souligné que cette répression avait entraîné la mort de plus d'une soixantaine de personnes, des milliers de blessés et plus de 1 000 détenus politiques, sans que Paris ne prenne position.

Il a également critiqué le silence de l'Union européenne sur cette question.
M. Sonko a reproché à M. Macron d'avoir accueilli et félicité son homologue sénégalais "au pire moment" de la répression, estimant que cela constituait une incitation à la persécution et à l'exécution des Sénégalais pour leur simple engagement politique.

En tant que chef du parti Pastef, M. Sonko a dénoncé le mutisme des gouvernements européens, en particulier celui de la France, face à la répression violente menée par le régime du président Macky Sall contre son parti. Il a souligné que cette attitude s'expliquait par le malaise de ces gouvernements vis-à-vis de leur discours politique souverainiste, les poussant à chercher à le contrarier.

Un silence « approbateur » qui aurait cautionné, selon lui, la violente persécution dont son parti politique a été victime. Pas de quartiers dans le réquisitoire du justicier : plus d’une soixantaine de vies fauchées, des milliers de blessés et un millier d’âmes embastillées pour la seule raison d’avoir défendu un « projet politique ».

Il a toutefois précisé qu'il s'exprimait en tant que chef du parti Pastef et non en qualité de chef du gouvernement, lors de cette conférence à laquelle participait également l'opposant français de gauche, Jean-Luc Mélenchon.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Mame Zé frappe fort : Il critique la gestion de Macky Sall et encourage Diomaye et Sonko...

Euro 2024 : L'Espagne bat l'Angleterre et devient championne d'Europe

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 juillet 2024 (wolof)

Mame Fama Gaye de Fatick élue Miss Sénégal 2024

L'Arabie Saoudite Accueillera les Premiers Jeux Olympiques de l'E-sport en 2025

Paris-2024 : Le Sénégal annonce une prime exceptionnelle pour ses athlètes

Al Hilal Omdurman renforce ses Rangs avec Aimé Tendeng

Casa Sports : Deux nouveaux départs en vue pour le Mercato

Kylian Mbappé, un joueur moins prêt physiquement

Tribunal de Dakar : Viviane Chidid condamnée...



Flux RSS

Inscription à la newsletter