Menu

Scandale à la Médina : le maire accusé de créer des quartiers fictifs pour enrichir ses proches (Rapport Cour des comptes)

Jeudi 2 Mai 2024

Un scandale financier secoue la commune de la Médina à Dakar, mettant en lumière des pratiques douteuses de la part du maire, Bamba Fall, accusé de créer des quartiers fictifs afin de distribuer des indemnités à des proches, révèle un rapport de la Cour des comptes.

Selon les conclusions du rapport portant sur la période 2015-2018, le nombre de délégués de quartier dans la commune de la Médina aurait explosé, passant de 29 en 2015 à 108 en 2018, sans qu'aucune délibération de création de nouveaux quartiers ni acte de nomination de délégués ne soit retrouvé dans les archives examinées.

Cette augmentation exponentielle du nombre de délégués a été accompagnée d'une envolée des indemnités allouées, passant de 17 millions 500 mille francs CFA en 2015 à 64 millions 868 mille 791 francs CFA en 2018, soit un total de 144 millions 723 mille 90 francs CFA sur quatre ans. Des sommes considérables distribuées sans justification apparente.

Interrogé sur ces révélations, le maire Bamba Fall a nié toute création de nouveaux quartiers sous sa mandature, affirmant que ceux existant étaient déjà établis avant son arrivée. Cependant, la Cour des comptes a souligné l'absence de preuves tangibles pour étayer cette affirmation, pointant du doigt l'absence de délibération du conseil municipal et d'actes de nomination approuvés par le représentant de l'État.

Les enquêteurs de la Cour des comptes ont conclu que des indemnités ont été perçues indûment par des individus ne disposant pas de la qualité de délégués de quartier, dénonçant une irrégularité dans l'engagement et la liquidation de ces dépenses.

Face à ces accusations, la Cour des comptes recommande au maire de la Médina de clarifier la situation en produisant les délibérations du conseil municipal portant création des quartiers, ainsi que les actes de nomination des délégués, conformément aux dispositions légales en vigueur.

Ce scandale met en lumière les lacunes dans la gestion des ressources publiques et soulève des questions sur la transparence et l'intégrité des autorités locales. La population de la Médina attend désormais des réponses claires et des mesures concrètes pour garantir une gestion plus rigoureuse et éthique des fonds publics.
media net

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Kabendou : Un marché central pour booster le développement socioéconomique

"Une fleur en hiver" : Adiouza enregistre à Paris

Hajj 2024 : Départ des premiers pèlerins depuis l'aéroport de Dakar

Anniversaire de Luchy Donald : Un message de gratitude et de foi

Elon Musk en route pour le rachat de "TikTok" : Un Nouveau pari audacieux

Tensions persistantes : La saga Samuel Eto'o-Minsep se poursuit

Nicki Minaj présente ses excuses suite à son interpellation aux Pays-Bas pour une affaire de drogue

Blockout : L'appel au boycott des stars non solidaires avec les Palestiniens gagne la France

Ligue 1 : Teungueth FC champion du Sénégal

Cote Ivoire : 80% des personnes LGBT+ victimes d'Homophobie


Flux RSS

Inscription à la newsletter