Menu

Sahara occidental: les Nations unies appellent le Maroc à libérer des prisonniers indépendantistes

Lundi 4 Décembre 2023

Il s’agit d’une « grande victoire » pour les juristes et militants de l'indépendance du Sahara occidental, qui appellent désormais les autorités françaises à œuvrer pour obtenir leur libération. L’ONU a exhorté le Maroc, dans une note du 11 octobre, à libérer des manifestants indépendantistes sahraouis, des membres du groupe dit de Gdeim Izik, qui avaient été déclarés coupables du meurtre de membres des forces de l’ordre lors du démantèlement du camp de Gdeim Izik par des tribunaux marocains en 2013, et emprisonnés depuis.

Cet avis du Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire est salué par Régine Villemont, présidente de l'association solidarité et soutien politique au Polisario (l'AARASD). « C’est quelque chose qui date d’octobre et qui a mis un peu de temps à sortir des tuyaux du Groupe de travail, mais c’est vrai que c’est important, parce que c’est quand même une prise de position claire et vigoureuse de la part du Groupe de travail, de la part de Genève et du Conseil des droits de l’Homme, en quelque sorte, pour signifier clairement au Maroc que ces prisonniers de Gdeim Izik ont été arrêtés dans des conditions non-régulières et ont été torturés pour avouer des crimes qu’ils n’avaient pas commis », réagit Régine Villemont au micro d’Houda Ibrahim.

« Il y a d’abord eu un procès au tribunal militaire, avec un appel, et tout ça dans des conditions de non-respect des règles habituelles du droit pour la détention de ces 24 personnes. En plus, ils ont été condamnés en 2013 à des peines extrêmement lourdes, à perpétuité, 25 ans, 30 ans… C’est une vie presque », conclut Régine Villemont.

Les 24 Sahraouis inculpés avaient en effet été condamnés à des peines allant jusqu’à la perpétuité. Déjà à ce moment-là, les défenseurs des droits de l’homme hurlaient au procès politique de militants sahraouis. Fin 2022, une coalition d'organisations et d'avocats avaient déposé six plaintes pour tortures contre le Maroc auprès du comité contre la torture des Nations unies, au nom de six des prisonniers.


RFI
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du 02 Mars 2024 (wolof)

Sénégal: création du front «Fippu» qui exige une présidentielle le 2 avril au plus tard

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du 01 Mars 2024 (wolof)

Le Réveil Quotidien du Vendredi 01 mars 2024

SES PARENTS NON RETROUVÉS : Le Sénégalais Samba Coulibaly inhumé hier en Autriche sans la présence de sa famille

Le Réveil Quotidien du Jeudi 29 février 2024

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 29 Février 2024 (wolof)

CAMEROUN : Rigobert Song ne dirigera plus l'équipe des Lions indomptables

Guinée: le journaliste Sékou Jamal Pendessa libéré

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 27 Février 2024 (wolof)


Flux RSS

Inscription à la newsletter