Menu

Russie: la mère d'Alexeï Navalny a reçu le corps de son fils

Samedi 24 Février 2024

Après deux semaines de tergiversations des autorités russes, la mère d'Alexeï Navalny a enfin pu récupérer le corps de son fils. L'annonce a été faite sur les réseaux par l'équipe de l'opposant, qui a précisé qu'elle ne savait pas encore où et dans quelles conditions se dérouleront les funérailles de M. Navalny.

C'est à n'en pas douter un soulagement pour ses proches. Les autorités ont enfin consenti à rendre le corps d'Alexeï Navalny à sa mère. D'après la porte-parole de l'opposant, Lioudmila Navalnaïa se trouve encore à Salekhard pour prendre possession de la dépouille de son fils. Mais à ce stade, Kira Yarmish a précisé qu'elle ne savait pas encore si les autorités empêcheront les obsèques de se dérouler comme la famille le souhaite et comme Alexeï Navalny le mérite.

Il y a deux jours, Lioudmila Navalnaïa avait diffusé une vidéo dénonçant le chantage exercé par les autorités. Elle affirmait qu'elles ne lui rendraient le corps qu'à la seule condition que les obsèques de son fils se déroulent en secret.



Aucune information n'a pour l'heure filtré sur un éventuel accord intervenu entre les autorités et la mère de l'opposant. Dans l'immédiat, toute l'équipe de ce dernier, qui vit en exil hors de Russie, remercie sur les réseaux les dizaines de milliers de personnes qui ont publiquement interpellé Vladimir Poutine pour que la dépouille de M. Navalny soit rendue à sa famille.
Lisez encore

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Bundesliga : Le Bayer Leverkusen sacré champion d’Allemagne

Le match Udinese-Roma arrêté après le malaise du défenseur ivoirien, Evan Ndicka

Bundesliga : Bayern Munich neutralise Cologne (2-0)

Liga : Le Real Madrid bat Majorque (0-1)

TP Mazembe : Rainford Kalaba n'est pas mort

Parité : La réplique des femmes de "And Sam Jiko Yi "

Dépigmentation: Taux de mortalité alarmant au Sénégal, selon un dermatologue

La reine Yanda Adiakene Etame Sarr : nouvelle reine intronisée de Cachouane

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 Avril 2024 (wolof)

Bakel, Matam, Ranérou et Koungheul...les premières gouttes


Flux RSS

Inscription à la newsletter