Menu

Retrour de Jammeh en Gambie : Barrow dément

Lundi 2 Août 2021

Retrour de Jammeh en Gambie : Barrow dément
L’information n’a fait qu’un tour sur les réseaux sociaux la semaine dernière et la presse, en ligne notamment en a fait ses choux gras. Face à la persistance de rumeurs, le gouvernement a brisé le silence ce week-end. Dans un communiqué signé du porte-parole du gouvernement, Ebrima Sankareh qualifie de « totalement fausse » l’information selon laquelle le président Barrow et son homologue guinéen ont négocié le retour de Yahya Jammeh, lors de la récente visite du président gambien à Conakry. A en croire le gouvernement, « toute l’histoire est inexacte. A aucun moment lors de la récente visite, la question de l’ancien président n’a été abordée », tranche-t-on.


 
« Des propos contraires à ce qui s’est passé, en marge du second jour de visite du président Barrow à Conakry », persiste le site internet à l’origine de l’information. Toujours est-il que récemment, le porte-parole du parti de Jammeh a confié que des véhicules du parti qui ont été confisqués au lendemain de la chute de l’ancien président, ont été bel et bien restitués. Le site internet qui a révèle l’information affirme que cela fait partie de l’accord signé entre le chef de l’État et son prédécesseur.

Coïncidences troublantes

La semaine dernière, le même porte-parole de l’APRC de Jammeh a confirmé à iradio l’existence de pourparlers actuellement en vue d’une alliance avec le Parti national du peuple (NPP) de Barrow. Beaucoup d’observateurs voient également dans le report de la remise des travaux de la Commission de réconciliation, un signe de rapprochement entre les deux partis. En effet, annoncée pour vendredi dernier, la remise du rapport de la structure qui a enquêté sur les abus commis sous les 22 ans de Jammeh, a été reportée au 30 septembre prochain. Officiellement en raison du volume de travail pour la rédaction du rapport mais des informations évoquent une volonté du chef de l’État de temporiser pour séduire l’électorat de Jammeh qui reste populaire malgré les nombreuses accusations dont il fait l’objet. Mais d’ores et déjà cette éventualité fait grincer des dents et suscite des remous notamment chez les victimes regroupées en association.
RED


AUTRES INFOS

La réaction Duggy Tee sur l’affaire Kilifeu-Simon

Un ancien militaire faisait chanter des femmes en envoyant leurs vidéos obscènes à Adamo

Attentat à la pudeur : Un agresseur caresse les seins d'une femme à Saint Louis

Jennifer Lopez, spectaculaire à 52 ans, elle révèle son corps parfait

Révélation explosive : Fatoumata Danso détruit Maty 3pommes et Me Elhadji Diouf (Vidéo)

La chanteuse Dieyla Gueye : « Mon élimination m’a beaucoup motivée »

Queen Biz : toujours sexy, dévoile une partie du tournage de son single

TV& RADIOS

Les images explosives de l'arrestation du député de l'APR, Boughazelli : Il tente de corrompre les gendarmes

Arrestations de Kilifeu et Simon : Les révélations explosives de Cheikh Bara Ndiaye

Cambriolages, agressions, échanges de tirs avec les gendarmes... Mais qui protège Thierno Amadou Diallo dit Thier ?

Ziguinchor : Le plateau technique de l'hôpital de la "Paix" renforcé (Vidéo)

Trafic présumé de passeports : la vidéo qui mouille Simon, mise en ligne

Dégradation très avancée du pont Emile Badiane : Un collectif "raisonne" le gouvernement

Trafic de visas :Kilifeu mouille l'ambassade du Sénégal à Paris



Recherche