Menu






Rentrée des classes 2022-2023 : Le ministre Cheikh Omar Anne appelle à "l’apaisement et à la pacification" de l’école

Vendredi 30 Septembre 2022

Le ministre Cheikh Omar Anne a présidé, hier à Dakar, un séminaire de deux jours sur la préparation de la rentrée des classes 2022-2023. Le successeur de Mamadou Tall, à la tête du Ministère de l’Éducation nationale, a profité de ce cadre pour appeler les enseignants du Sénégal à œuvrer ensemble pour une année scolaire 2023 apaisée et pacifiée.

Le nouveau ministre de l’Éducation a présidé, hier, le séminaire de rentrée des classes sur le thème : « Management des établissements d’enseignement et amélioration des performances scolaires : quelles stratégies ? ». Pour l’année scolaire 2022/2023, Cheikh Oumar Anne s’est engagé pour la consolidation voire l’amélioration des résultats scolaires. «A titre de  promouvoir un climat social apaisé dans le Secteur ; renforcer l’efficacité et l’efficience du système éducatif ; renforcer les capacités des enseignants et la qualité du pilotage du système éducatif ; assurer à tous une éducation de base de qualité ; systématiser l’éducation aux valeurs», a-t-il rappelé. À l’en croire, « ces priorités représentent des leviers pour opérationnaliser la volonté du Président de la République, Macky SALL relative au développement d’une école pour tous, d’une école viable, stable et pacifiée, d’une école de qualité suite au Conseil présidentiel sur les conclusions des Assises de l’Éducation et de la Formation d’aout 2015».

Hommage à l'ancien ministre de l'éducation nationale
Le nouveau ministre de l’Éducation de rappeler : « elles impliquent, conformément à la Lettre de Politique générale pour le secteur (LPGS) de l’Éducation et de la Formation et son cadre d’action le PAQUET-EF, une gouvernance partenariale plus efficace, plus efficiente, plus inclusive et plus transparente à travers un dialogue pluriel avec une meilleure participation de toutes les familles d’acteurs de l’École ». Inscrivant sa mission dans la continuité de l’État, Cheikh Omar Hanne souligne : «Je voudrais vous rassurer de ma volonté d’inscrire mon action dans le processus initié par mon prédécesseur, le Ministre Mamadou TALLA ». «Permettez-moi, une fois de plus, de lui rendre un hommage appuyé pour l’action déterminée qu’il a eue à conduire à la tête du département avec votre soutien multiforme», a-t-il dit en saluant le travail de son collègue, Mamadou Talla. Cheikh Omar Hanne reconnaît que l’année scolaire 2021/2022 a été marquée par des perturbations dans le cadre de la lutte des organisations syndicales pour de meilleures conditions de vie et de travail. «À cet effet, renchérit M. Hanne, les accords historiques signés entre le Gouvernement et les syndicats d’enseignants en mars 2022, pour la revalorisation de la fonction enseignante, à travers la hausse substantielle de la rémunération des personnels de l’Éducation et de la Formation, ont permis la stabilité du système ».



Le bilan des examens
Non sans rendre aussi hommage à tous les acteurs, l’ancien ministre de l’Enseignement Supérieur de l’Innovation et de la Recherche (MESIR), magnifie «Je voudrais remercier et féliciter vivement toutes les parties prenantes (Gouvernement, organisations syndicales, organisations de la Société civile, Partenaires techniques et financiers et autres acteurs) qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la conclusion de tels accords».   «Certainement cette motivation et cette stabilité ont contribué aux résultats satisfaisants notés aux examens scolaires de 2021/2022. Il s’agit respectivement d’un taux de réussite de 73,8 % au CFEE, 53,94 % au BFEM et de 51,99 % au baccalauréat », s’est-il réjoui, soulignant «Je renouvelle mes félicitations et encouragements aux enseignants de tout ordre et à leurs organisations, aux parents et à toute la communauté éducative pour leur engagement et leur disponibilité dans l’atteinte des résultats précités».



«Pour l’année scolaire 2022/2023, la consolidation voire l’amélioration des résultats scolaires demeure donc un défi qu’il nous appartient à tous de relever dans la solidarité, l’abnégation, la créativité et l’esprit d’innovation», a-t-il rappelé. Mieux, dira M. Hanne, «je reste convaincu qu’en affinant nos stratégies et méthodes d’action, à tous les niveaux, nous pouvons favoriser l’épanouissement de nos enfants et améliorer sensiblement les taux de réussite aux différents examens scolaires». «C’est pourquoi un management de qualité, une gestion de la qualité des écoles et établissements doit nécessairement permettre à l’élève de faire éclore ses potentialités, de s’insérer harmonieusement dans sa société et de réussir à ses examens», a-t-il dit requinquant le corps enseignant sénégalais à cette veille de rentrée des classes. Fort de toutes ces recommandations, le ministre attend inlassablement les conclusions qui découleront de ces deux jours de séminaire. «Pour le reste, vos conclusions permettront d’approfondir l’analyse et de poser des jalons pour l’action. Le présent séminaire doit être un moment privilégié d’introspection pour chaque acteur. En permettant d’analyser rigoureusement le niveau de réalisation des activités phares de l’année écoulée, d’identifier celles à renforcer, de décliner la feuille de route pour l’année scolaire 2022/2023 et d’adopter les mesures pratiques en vue d’une bonne rentrée scolaire », conclut le ministre de l’Éducation,  Cheikh Omar Anne. 



Parties prenantes pour la préparation de la rentrée des classes 2022-2023, les organisations syndicales de l’enseignement ont salué l’initiative du nouveau ministre de leur secteur qui va certainement poser de nouveaux jalons, mais pacifier l’espace scolaire. Dans son discours, le porte-parole des organisations syndicales, Alcantara Sarr voit ce séminaire comme de bons auspices pour avoir cette année scolaire apaisée et pacifiée.
R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Coupe du monde 2022: l'Argentine se qualifie, France-Pologne en huitièmes

MONDIAL 2022 : Le Qatar reconnaît la mort de 414 personnes dans des accidents du travail

Coupe du monde 2022: un Iranien tué en célébrant la défaite de son pays

Coupe du Monde 2022 : l'Australie bat le Danemark (1-0)

Le PSG serait prêt à vendre Kylian Mbappé....

Coupe du monde 2022 : La FIFA ouvre une procédure disciplinaire contre le Sénégal (communiqué)

Aliou Cissé : "C'est une victoire du collectif"

Coupe Monde : L'Angleterre écrase le Pays de Galles et affrontera le Sénégal en 8e

André Onana balanc : «je n'ai pas été autorisé à être sur le terrain»

Coompo - Sénégal : E. Mendy – Sabaly, Koulibaly, Ab. Diallo, Jakobs – P. Gueye, G. Gueye, P. Ciss – Ndiaye, Dia, Sarr.


Flux RSS

Inscription à la newsletter