Menu




Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?

Jeudi 22 Octobre 2020

À la suite de la décapitation de Samuel Paty, Lignes Rouges a invité Pierre Conesa. L’auteur de Avec Dieu on ne discute pas démontre que le radicalisme religieux est pluriel et qu’il ne se résume pas aux salafistes et autres djihadistes, en mettant en lumière les évangélistes, juifs radicaux et les extrémistes bouddhistes et hindouistes. Analyse.

Pierre Conesa estime au micro de Sputnik que ce triptyque est le fondement de tous les radicalismes religieux. En effet, si la France et l’Europe n’ont ces derniers temps comme expérience de ce phénomène que différents courants de l’extrémisme islamiste, à travers des actes terroristes comme celui perpétré vendredi 16 octobre contre Samuel Paty, il existe bien d’autres radicalismes religieux. Historien de formation et spécialiste des questions stratégiques, Pierre Conesa illustre cette pluralité dans son denier ouvrage, publié aux éditions Robert Laffont, Avec Dieu on ne discute pas, dont le sous-titre explicite la démarche: Les radicalismes religieux: désislamiser le débat.

Si tout le monde a en tête les exactions de l’État islamique* ou d’Al-Qaïda, d’autres radicalismes ne s’expriment-ils pas au Moyen-Orient? Qu’en est-il en Inde, au Sri Lanka ou encore en Birmanie?





Inscription à la newsletter