Menu

Rachel Kéké : "Il faut qu'il y ait un drapeau palestinien chaque mardi à l'Assemblée Nationale"

Mardi 4 Juin 2024

La députée LFI a brandi ce mardi 4 juin un drapeau palestinien dans l'hémicycle, reproduisant le geste de Sébastien Delogu la semaine d'avant. Malgré la sanction encourue, elle souhaite que ce drapeau soit de nouveau brandi "chaque mardi".


"Faire craquer le gouvernement". Après avoir brandi un drapeau palestinien pendant les questions au gouvernement à l'Assemblée nationale ce mardi 4 juin, la députée La France insoumise Rachel Kéké a indiqué au micro de BFMTV sa volonté de voir cet événement se reproduire "chaque mardi".

"Chaque mardi, aux questions au gouvernement, il faut qu'il y ait un drapeau palestinien pour faire craquer le gouvernement, (pour qu'il) prenne ses responsabilités, à un moment ça suffit", a déclaré la députée.


"Deux poids deux mesures"
Les députés LFI se sont présentés ce mardi dans l'Hémicycle habillés aux couleurs du drapeau palestinien, un geste qui n'est pas sanctionnable. Mais Rachel Kéké, en brandissant directement le drapeau, a écopé d'un rappel à l'ordre avec inscription au procès-verbal, une sanction qui pourrait être plus sévère selon les décisions du prochain bureau, a prévenu la présidente de l'Assemblée Yaël Braun-Pivet.

"Ça ne me fait pas peur (...). Est-ce que les sanctions vont nous faire reculer? Ça fait partie de la lutte", a réagi Rachel Kéké. L'élue a aussi déploré un système à "deux poids deux mesures". "On voit Meyer Habib (député LR, NDLR) qui parle, qui crie qui hurle à l'Assemblée nationale, pourquoi il ne prend pas de sanction?", a-t-elle interrogé.


La députée LFI, Rachel Keke, a brandi un drapeau palestinien à l’Assemblée
La semaine dernière, le 28 mai, le député insoumis des Bouches-du-Rhône Sébastien Delogu avait déjà brandi un drapeau palestinien, après avoir jugé la réponse du gouvernement sur la reconnaissance par la France d'un État palestinien et plus généralement sur sa position face aux frappes israéliennes sur Gaza, insatisfaisante. Il a dans la foulée été exclu temporairement de l'Assemblée nationale et une partie de son indemnité de parlementaire lui a été retirée pendant 2 mois.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Mame Zé frappe fort : Il critique la gestion de Macky Sall et encourage Diomaye et Sonko...

Euro 2024 : L'Espagne bat l'Angleterre et devient championne d'Europe

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 juillet 2024 (wolof)

Mame Fama Gaye de Fatick élue Miss Sénégal 2024

L'Arabie Saoudite Accueillera les Premiers Jeux Olympiques de l'E-sport en 2025

Paris-2024 : Le Sénégal annonce une prime exceptionnelle pour ses athlètes

Al Hilal Omdurman renforce ses Rangs avec Aimé Tendeng

Casa Sports : Deux nouveaux départs en vue pour le Mercato

Kylian Mbappé, un joueur moins prêt physiquement

Tribunal de Dakar : Viviane Chidid condamnée...



Flux RSS

Inscription à la newsletter