Menu






Qui est Aïcha Touré la seconde questeur de l'assemblée nationale ?

Mardi 20 Septembre 2022

S'il est des âmes que les appâts de l'existence terrestre n'emballent pas, qui ne monnaient ni ne doutent de leurs convictions à l'aune du temps et qui, de plus, savent garder la tête froide et attendre patiemment que l'heure de la gloire sonne, Mme Aïcha Touré en fait partie.
Nous sommes à la veille de la rentrée scolaire 2004-2005, une jeune dame se présente à la maison et demande à me voir. D'air poli, elle décline son identité, Mme Sonko née Aïcha Touré, cousine à un cher ami de la fac M F. Touré. Elle a été recommandée auprès de moi par un collègue et ami, M. M L Bâ ami à son époux qui était un collègue.


Elle demanda si je pouvais inscrire sa belle-sœur à l'école dans la classe de CM2 que je tenais.
Bien sûr, la demande fut satisfaite. Comme aux âmes bien nées la valeur n'attend point le nombre des années, Mme Sonko, nantie d'une maîtrise de géographie me confia sa tenace et ferme volonté de mettre sur pied une école privée afin de participer à l'effort inlassable d'éducation de son cher pays. Le rêve se concrétisera à la rentrée scolaire suivante dans des conditions difficiles avec des moyens relativement insuffisants.


Le bébé voit le jour, traverse des moments extrêmement difficiles, cahin-caha, chutes, essoufflements mais la barque tint toujours debout nonobstant les bourrasques de tempêtes de toutes sortes. L'école plie mais ne rompt pas grâce à la persévérance de la dame, son abnégation, son amour de l'école, ses convictions de femme forte et sa volonté de réussir toute seule là où nombre d'initiatives privées ont échoué.


En effet, sa ténacité, sa résilience et son idéal ont été les béquilles de son succès.
Une self-made-woman voit le jour dans un environnement où les résidents avaient l'habitude d'envoyer leur progéniture dans des écoles huppées de Dakar. Tant bien que mal, la brave dame édifie, façonne et modèle lentement, patiemment et intelligemment, son établissement scolaire qui a fini de s'imposer à Guédiawaye avec un préscolaire, un cycle élémentaire et un cycle moyen.

Après sa réussite avec brio au concours d'entrée à la FASTEF, niveau maîtrise, en 2007, elle fut ses débuts dans l'enseignement au LPA. Contractuelle d'abord au bout de deux ans, elle est titularisée ensuite dans la fonction publique avec son CAES. L'épisode du FSD/BJ Le FSD/ BJ fut le déclencheur de sa carrière politique. Le parti de Cheikh Bamba Dieye , terreau fertile d'éclosion de talents, fut le laboratoire d'incubation du génie politique de la jeune dame et de nombre de jeunes brillants politiques à l'image de Bamba Thiobane , Matar Gassama , Amadou Ndao, entre autres.


L'école de Allah Wahidoun fut une excellentissime université de formation politique où des valeurs sociétales en voie de perdition y constituaient le ciment de fraternité et les fondements essentiels, pour ne pas dire le socle du militantisme. Militante convaincue et active, elle se fait remarquer par son engagement sans faille, d'où sa nomination avortée au poste de directrice de la formation au ministère des collectivités locales sous le magistère de ministre Cheikh Bamba Dièye. Malheureusement, elle rompit les attaches avec le FSD/BJ pour des raisons personnelles et inconnues suite à un quiproquo.

La consécration avec PASTEF-Les-Patriotes.
Ses convictions inébranlables en bandoulière, Aïcha va déposer ses baluchons au PASTEF dont le président, Ousmane Sonko, fut un condisciple de l'élémentaire au cycle moyen.
Elle participa dans un dynamisme remarquable, parmi les militants de la première heure, à l'implantation et à la massification du parti à Guédiawaye.
Partie s'installer aux USA, Mme Aïcha Touré sera quasi le fer de lance de Pastef les patriotes /USA  au pays de l'oncle Sam.


Si la tâche s'annonce des plus ardues au Sénégal dans un contexte difficile marqué par le licenciement inique et cynique de son mentor par un régime revanchard, vindicatif, arbitraire et liberticide, la conquête de l'Amérique fut un challenge qui finit par tomber dans l'escarcelle de PASTEF et de Yewwi. La difficile conciliation gestion du foyer,  vie professionnelle et politique.
À Dakar comme aux États-Unis, Mme Sonko a dû savamment faire preuve d'une alchimie géniale dont elle a seule le secret pour allier une bonne gestion du foyer, une vie professionnelle réussie et la politique.


Malgré les vicissitudes du quotidien et ses nombreuses contingences, Aïcha Touré dut faire d'énormes et récurrents efforts pour la prise de son enfant vivant avec un handicap qui le rend dépendant pour toujours. Toutefois, cette situation triste est comme pour doper la brave dame qui, non seulement, s'acquitte à merveille de sa fonction enseignante aux USA mais surtout s'active avec une énergie débordante à l'élargissement des tentacules et bases du PASTEF en Amérique du Nord.

Le don de soi personnifié.
Ainsi, son élection au poste de député de la diaspora dans le département Amérique-Océanie peut être interprêtée à la fois comme une récompense divine et le couronnement d'un militantisme sincère et de conviction au service exclusif de la quête d'un mieux-être au profit de ses compatriotes d'ici et d'ailleurs.
De Kër Aïcha à la questure de l'Assemblée nationale, Dieu a récompensé la patience et le don de soi pour la famille, le PASTEF et le pays.


De Moussa Ndao 
Professeur au lycée Seydina Limamoulaye
R

Nouveau commentaire :



AUTRES INFOS

Le Quotidien "Le Réveil" du Vendredi 30 Septembre 2022

Grève des concessionnaires : Les éclairages de l’UCG

Le Quotidien "Le Réveil" du Jeudi 29 Septembre 2022

Le Quotidien "Le Réveil" du Mercredi 28 Septembre 2022

Amical : le Cameroun encore battu avant le Mondial…

Voilà pourquoi le procureur a libéré Kalifone...

Yaye Awa Dieye de la TFM, séduisante !!!

Le Quotidien "Le Réveil" du Mardi 27 Septembre 2022

GOLF SUD : Lancement officiel du Plan de Développement Communal (PDC)

MONDIAL 2022 : Le jeu offensif des Lions amélioré face à la Bolivie


Flux RSS

Inscription à la newsletter