Que devient Ivana Trump, la première épouse du président américain ?

Mercredi 22 Février 2017

Dans la famille Trump, je demande... Ivana, l'ex-femme. La première épouse du 45e président américain (1977-1992) fête en effet ce lundi 20 février ses 68 ans. Si tous les regards sont aujourd'hui tournés vers la Première dame Melania, n'oublions pas pour autant celle qui a partagé, en deuxième noce (elle a été mariée à Alfred Winklmayr de 1971 à 1976), la vie de l'homme d'affaires durant 15 ans. D'autant qu'Ivana est la mère des trois premiers enfants du clan Trump : Donald Jr. (en 1977), Ivanka (en 1981) et Eric (en 1984).

Donald Trump vient au secours de sa fille Ivanka sur Twitter

Malgré leur divorce très médiatisé - il la quitte pour Marla Maples qu'il épousera en 1993 -, les ex-époux sont restés en bons termes. Au point, notamment, que Donald Trump a prêté sa luxueuse demeure en Floride à Ivana en 2008 lorsqu'elle célèbre son quatrième et dernier mariage (express) avec l'Italien Rossano Rubicondi. De son côté, l'Américaine d'origine tchèque a apporté son soutien au candidat républicain durant la campagne. "Je m’entends bien avec tous mes ex-maris. Ce qui est passé est passé" déclarait-elle au magazine américain People.



AUTRES INFOS

Maïmouna Bousso : "C'est Macky Sall qui a détruit ma maison"

Simon Sène fait danser la République : Mbaye Ndiaye chauffe encore le podium

Mawa, un récital de coran pour le retour de la paix en Casamance

Ama Baldé: « Je veux devenir roi des arènes »

Selbé, tais-toi !… Nguir Yalla, noppil !!

Vidéo: Apres la défaite de Papa Sow, la voiture de Moustapha Gueye volée



Idrissa Seck à Macky Sall: « Ne fuyez pas le débat et n'occulte pas la question Petrotim»

Dionne révèle ce que Bamba Fall cachait : «Tu as dit que tu admires le président et sa femme Marieme Faye»

Gestion sobre: l'avion présidentiel Sénégalais est allé chercher Weah au Liberia. Et qui paye la facture ?

Awa Ndiaye: «sur l'affaire Seneporno, le premier ministre m'a dit... »

Le président Pape Mactar Diallo : «L' alternance de 2012, a été fourvoyée par la dynastie Faye Sall»

Mbaye Ndiaye assume: « Khalifa Sall, c’est mon ami et pour rien au monde, je ne vais me mettre sur la place publique pour le dénigrer, jamais ! » regardez

Macky Sall à ses proches: «il faut laisser les gens de l'opposition bavarder, ils n'auront rien en 2019...»