Menu




Quand Alassane Ouattara était chauffeur de taxi aux États-Unis

Mercredi 21 Juin 2017

1964, État de Pennsylvanie. Alassane Ouattara, jeune Ivoirien de 22 ans, étudie à l’Institut de technologie de Drexel. Titulaire depuis un an d’une bourse américaine, le jeune homme n’a pas de réel souci d’argent, mais souhaite « arrondir ses fins de mois », racontera plus tard une de ses proches.


Avoir de quoi s’acheter des livres, notamment. C’est dans ce but qu’il se cherchera un « job », et décrochera un contrat de chauffeur de taxi, payé à l’heure, dans une petite entreprise de Philadelphie.

« conduire » les hommes

Si, après son passage à Drexel, ADO rejoint l’une des plus sélectives et des plus prestigieuses universités du pays, celle de Pennsylvanie, où il obtiendra un doctorat d’État en sciences économiques, c’est cette expérience professionnelle qu’il évoquera volontiers par la suite. Dans une Amérique post-Kennedy encore marquée par la ségrégation raciale, il a appris à « conduire » les hommes.
Jeune Afrique 






Inscription à la newsletter

TV& RADIOS

Rapatriement massif de migrants clandestins: L'Espagne et le Sénégal signent des accords

Vidéo: Titi fait pleurer Alima Dionne de Sen Tv le jour de son anniversaire

Benoit Sambou assène ses vérités: "Les populations sont fatiguées des discours creux et des promesses sans lendemain..." (REGARDEZ)

Me Wade: "Vendre des licences de pêches à n'importe qui pour toucher 50 ou 120 millions de commission, c'est scandaleux " (REGARDEZ)

Zodwa Wabantu: « Si un homme ne dort pas après avoir fait l’amour croyez-moi, vous avez échoué en tant que femme »