Menu

Programme des funérailles d'Henri Konan Bédié du 20 mai au 2 juin

Jeudi 9 Mai 2024

À moins de deux semaines du début des funérailles de l’ancien président Henri Konan Bédié, les préparatifs vont bon train. Les célébrations auront plusieurs dimensions : nationales, religieuses, traditionnelles, partisanes et enfin, familiales. Elles auront lieu à Abidjan, Daoukro, son fief dans le centre et à Pépressou, son village natal, situé à quelques kilomètres.

Pour l’organisation des obsèques de celui qu’il appelait affectueusement son aîné et avec lequel il a longtemps noué une alliance, Alassane Ouattara s’est personnellement impliqué. C’est d’ailleurs au côté du successeur de Bédié à la tête du PDCI, Tidjane Thiam, qu’il a annoncé le calendrier de ses derniers honneurs. « La période des obsèques de feu le président Henri Konan Bédié est fixée du 20 mai au 2 juin de cette année », avait-il déclaré au sortir d’une rencontre entre les deux hommes à la présidence, le 11 mars dernier.


Niamien N’Goran à la manœuvre
Plusieurs séquences marqueront ces deux semaines de funérailles. Du 19 au 21 mai, de 17 heures à 20 heures, les condoléances seront reçues à la résidence du défunt à Cocody Ambassades. L’hommage de la nation et du PDCI durera du 23 au 25 mai. Les militants rendront hommage à celui qui a dirigé le PDCI depuis 1994, à la maison du parti, à Cocody, avant que son corps ne soit transféré à Daoukro, le 26 mai.


Des points focaux ont été désignés pour cette organisation. Le PDCI a mis en place un comité d’organisation qui travaille notamment en lien avec la présidence ivoirienne. Tidjane Thiam en a confié la supervision générale à Niamien N’goran. Cadre le plus capé de Daoukro, Niamien N’Goran a présidé le comité d’organisation des obsèques de Marcelin Bédié, frère d’Henri Konan Bédié. Le comité d’organisation pratique est sous la responsabilité de Jean-Marie Kakou Gervais, ancien ambassadeur ivoirien en France.

La place Henri-Konan-Bédié
« Toutes les dispositions ont été prises pour qu’il y ait le maximum de personnes afin que les funérailles du président Bédié soient populaires, à la mesure de sa personnalité. Nous sommes satisfaits, même s’il y a encore beaucoup de travail à faire. Mais nous nous y attelons avec les encouragements de tous », a-t-il déclaré le 15 avril, lors d’un point sur l’organisation. Le parti se concentre désormais sur la rénovation et l’assainissement de Daoukro et Pépressou. La place Henri-Konan-Bédié à Daoukro, qui accueillera le public à partir du 26 mai, nécessitait quelques travaux.


« Nous faisons tout pour qu’il ait un hommage bien mérité. Le président Henri Konan Bédié était un homme de paix et de consensus. Un artisan de la Côte d’Ivoire moderne », assure Olivier Akoto, député de Daoukro. Également président de la commission coutume et tradition du Comité national d’organisation, il assure que la tradition occupera une place importante dans ces obsèques.

Bédié était une des personnalités les plus influentes du royaume Baoulé. Une délégation du parti, ainsi que la famille Bédié, s’est d’ailleurs rendue au Ghana afin d’informer le royaume Ashanti et les inviter aux obsèques de l’ancien président. La dernière étape des cérémonies aura lieu à Pépressou, où il sera inhumé le 2 juin dans le caveau familial, lors d’une cérémonie privée.
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Kabendou : Un marché central pour booster le développement socioéconomique

"Une fleur en hiver" : Adiouza enregistre à Paris

Hajj 2024 : Départ des premiers pèlerins depuis l'aéroport de Dakar

Anniversaire de Luchy Donald : Un message de gratitude et de foi

Elon Musk en route pour le rachat de "TikTok" : Un Nouveau pari audacieux

Tensions persistantes : La saga Samuel Eto'o-Minsep se poursuit

Nicki Minaj présente ses excuses suite à son interpellation aux Pays-Bas pour une affaire de drogue

Blockout : L'appel au boycott des stars non solidaires avec les Palestiniens gagne la France

Ligue 1 : Teungueth FC champion du Sénégal

Cote Ivoire : 80% des personnes LGBT+ victimes d'Homophobie


Flux RSS

Inscription à la newsletter