Menu

Procuration, « dynastie Faye-Sall », sexisme… Mimi ne lâche plus le Macky !

Mercredi 14 Septembre 2022

Un parfum de vendetta. Entre les deux personnalités, Macky Sall et Aminata Touré, la vieille inimité se transforme en guerre ouverte.


Forte tête de la mouvance présidentielle, Aminata Touré qui a dirigé la liste de BBY lors des législatives, a été zappée par son mentor pour le Perchoir de l’hémicycle. Conséquence : elle est entrée en rébellion multipliant les sorties les plus incendiaires que les autres contre le régime et le couple présidentiel. Elle s’éloigne de la mouvance présidentielle car il est annoncé qu’elle va mettre en place sa propre formation politique.


Ce n’est pas la première fois qu’elle prend la porte. Depuis son entrée dans le premier gouvernement de Macky Sall, en avril 2012, Aminata Touré aura effectivement connu une trajectoire en dents-de-scie : tantôt aux premières loges, tantôt au fond de la classe.
En mai 2019, au lendemain de la réélection du chef de l’État, sa nomination à la tête du Conseil économique, social et environnemental (CESE) semblait marquer son retour en grâce après cinq années de vaches maigres. Mais l’expérience aura été de courte durée. À l’occasion du remaniement ministériel intervenu le 1er novembre, « Mimi » Touré était sacrifiée sur l’autel de la réconciliation entre Macky Sall et son éternel rival Idrissa Seck – qui hérite de cette fonction.
Depuis ce limogeage du CESE, fidèle à sa réputation, celle qui fut Premier ministre de septembre 2013 à juillet 2014 fait davantage parler d’elle qu’au cours des 18 derniers mois, évitant de prononcer le nom de Macky Sall lors de son discours d’adieu ou martelant, lors d’une conférence virtuelle, que le deuxième mandat de son mentor ne pouvait qu’être le dernier.


Aujourd’hui, l’histoire bégaie. Humiliée pour avoir été préférée à Amadou Mame Diop au Perchoir, elle a refusé de voter pour le candidat choisi par le chef de la coalition avant de bouder l’Assemblée nationale.
Cette fois-ci, la rupture entre elle et Macky Sall semble définitive, et pour cause. L’ancien premier ministre a été conseillé de quitter l’APR afin de bâtir sa propre formation politique dans les prochains jours. Une décision qu’elle a validée sans hésitation. Pis, Aminata Touré a relooké toutes ses pages Facebook, tweeter… Toutes les effigies de l’APR ont disparu de ses comptes.
BBY (re)devient minoritaire si…
La rébellion de Mimi Touré ne serait pas sans conséquence la majorité présidentielle à l’assemblée nationale. Si son départ est acté, BBY n’aura pas la majorité à l’Hémicycle. Avec 83 députés, BBY va finalement se retrouver avec une de moins, soit 82 députés contre 83 pour toute l’opposition. Si Mimi Touré rejoint Yewwi-Wallu et Cie, l’opposition pourrait t atteindre finalement la cohabitation qu’elle espère imposer au chef de l’État. Issus de petites formations, ces trois parlementaires, Aminata Touré se retrouve chargée d’un poids politique crucial et de la possibilité de faire basculer la balance d’un côté de l’échiquier politique. Si elle rejoint l’opposition, l’ex présidente du Cese, pourrait modifier l’avenir politique de Macky Sall et réduire ainsi la fenêtre de tir de Macky III…
La procuration de la polémique
Aminata Tοuré  n’a toujours pas varié sur ses positions au vοte d’hier, pour le pοste de président de l’Assemblée natiοnale. Sur Twitter, l’ancienne Première ministre, Aminata Touré, a tenu à rappeler qu’elle n’a pas donné procuration à son « camarade » de parti Farba Ngom pour voter à sa place, hier (Ndlr : avant-hier), comme aujourd’hui. « J’en ai informé hier le député Elhadji Oumar Youm le pdt du Groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar. Je rappelle la raison : je ne suis pas d’accord avec prédominance de l’appartenance familiale au détriment du mérite militant. L’injustice est à combattre d’où qu’elle vienne. » Aminata Touré continue de considérer le choix du président Amadou Mame Diop comme du népotisme.  Dans un entretien avec L’OBS et sur Radio France Internationale (RFI), l'ancienne première ministre affirme sans détours que le choix de Macky obéit plus à une logique plus familiale que du mérite militant. Mimi affirme qu'elle aurait pu se satisfaire d'un arrangement politique. « Simplement parce que nos organisations fonctionnent de manière rationnelle et que le critère de sélection devrait se baser sur le mérite », indique-t-elle. A l'en croire : " Tout le monde n'a pas le bras long"

En plus du népotisme Aminata Touré fait allusion au sexisme. « Je ne vois pas pourquoi les femmes doivent mener les combats pour qu'ensuite les hommes héritent de la gloire », dénonce-t-elle. " Le nombre de kilomètres que j'ai fait pendant la campagne électorale pour gagner les élections, l'actuel président de l'Assemblée nationale ne l'a pas fait", ajoute-t-elle.
Mimi a aussi dégainé sur le 3e mandat de Macky Sall. Selon l’ex PM, la question du 3e mandat est derrière nous. « Depuis longtemps, je l’ai dit à satiété et je suis convaincu qu’il (Macky Sall) fera une déclaration après la nomination du premier ministre pour annoncer qu’il ne fera pas de troisième mandat », a martelé Aminata Touré. Elle ajoute : « même si je ne suis pas d’accord avec lui sur sa décision concernant la présidence de l’Assemblée nationale, je pense que c’est un homme d’honneur qui tient parole.
R

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Septembre 2022 - 13:11 Qui est l'artiste Willy Boy rappelé à Dieu ?



AUTRES INFOS

GOLF SUD : Lancement officiel du Plan de Développement Communal (PDC)

MONDIAL 2022 : Le jeu offensif des Lions amélioré face à la Bolivie

Casamance : Décès de l'artiste Willy Boy du groupe "Kermindeng "

Le Quotidien "Le Réveil" du Lundi 26 Septembre 2022

Adja Thiare mannequin mouille Kalifone dans une affaire de viol : «Il a pris ses doigts et m’a pénétré de force »

Ziguinchor : Papa Joe tué pendant un "diambadong "

Qui est Gaëlle Bien-AiméArticle ?

Kaliphone Sall accusé de viol, la victime parle: « Il m’a tout enlevé... »

Bolivie–Sénégal : Où et quand voir le match des Lions ?

Sénégal, Crash d’un avion de la gendarmerie nationale


Flux RSS

Inscription à la newsletter