Menu






Prochaine visite de Blaise Compaoré au Burkina Faso : Le gouvernement ivoirien confirme

Mercredi 6 Juillet 2022

Alors que les nouvelles de l’arrivée de Blaise Compaoré au Burkina dans les prochains jours circulaient depuis lundi, Abidjan l’a confirmé officiellement mercredi 6 juillet à Ouagadougou. Vivant en Côte d’Ivoire depuis sa chute en 2014, l’ancien président doit participer à une rencontre avec les anciens chefs d'État burkinabé, sous l’égide du régime de transition, dans le cadre d’un processus de réconciliation.


Jamais depuis son renversement par une insurrection populaire en 2014, Blaise Compaoré n’a remis les pieds au Burkina. Il y a huit ans, le président déchu a été accueilli à Abidjan par Alassane Ouattara, qui lui a octroyé la nationalité ivoirienne. Ces dernières années, plusieurs délégations missionnées par l’exécutif burkinabè se sont succédé à Abidjan pour étudier les possibilités de faire revenir Blaise Compaoré dans son pays, dans le cadre de la réconciliation.

Mais le procès de l’assassinat de l’ancien leader Thomas Sankara, puis le putsch qui a renversé le président Roch Marc Christian Kaboré en janvier ont interrompu la démarche. Celle-ci a finalement été relancée par la junte.

Fin juin, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a dépêché l’ancien chef de l’État Jean-Baptiste Ouedraogo à Abidjan, dans une démarche qui semble donc sur le point d’aboutir, a confirmé le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi.

« À la suite des contacts que le président du Burkina, le chef de l’État qui dirige la transition, a eus avec la Côte d'Ivoire, les dispositions sont en train d’être prises afin de permettre au président Compaoré de participer au processus de réconciliation qui est engagé dans son pays. »




En avril, Blaise Compaoré a été condamné en son absence à la prison à vie, lors du procès de l’assassinat de Thomas Sankara. Les avocats de la famille Sankara ont appelé ce mercredi les autorités burkinabé à l’arrêter à sa descente de l’avion.

Ces dernières années, Ouagadougou a demandé l’extradition de Blaise Compaoré. Ce que la Côte d'Ivoire a toujours refusé au motif qu’elle n’extrade pas ses ressortissants. Ce voyage de quelques jours peut donc laisser entendre que le protecteur de Blaise Compaoré a reçu des gages sur ce point de la part de Ouagadougou.
R

Nouveau commentaire :



AUTRES INFOS

KOLDA : La mairie met à la disposition des artistes un studio d'enregistrement

Mariage Fama et Edou : La réaction de Ya Awa Rassoul

NÉCROLOGIE : Décès du guide religieux El Hadj Malick Cissé Djing

Immigration clandestine : 13 étudiants de l’IAM disparaissent à Toulouse

Transfert d'argent : Outaz Sall salue l'arrivée de " Kpay "

Coupe du monde 2022 : Coup de théâtre, le Sénégal ne jouera pas...

Infertilité masculine: les véritables causes...

La veuve de DJ Arafat, Carmen Sama secoue la toile avec sa nouvelle vidéo

Lutte avec frappe : Balla Gaye 2 bat Gris Bordeaux.

Fantasia Barrino Taylor : "Je pensais que c'était Trump"


Flux RSS

Inscription à la newsletter