Menu

Procès Bah Diakhaté et l'Imam Cheikh Tidiane Ndao : Le verdict attendu le 3 Juin

Lundi 27 Mai 2024

Le tribunal des grandes instances de Dakar a fixé une date pour juger deux personnes accusées de diffusion de fausses nouvelles et d'offense au chef de l'État. Leurs avocats ont initialement demandé une liberté provisoire, arguant que les accusés étaient domiciliés avec leur famille et ne présentaient aucun risque de récidive. Cependant, cette demande a été retirée suite à l'opposition du parquet.

Au cours des plaidoiries, les avocats ont soulevé une question juridique essentielle concernant la personne offensée : s'agit-il du Premier ministre ou d'un chef de parti politique ? Certains avocats ont argumenté que la véritable intention derrière cette affaire était de restreindre la liberté d'expression. Ils ont notamment souligné que Ousmane Sonko, le membre de l'Alliance pour la République mis en cause, n'était pas investi des prérogatives du chef de l'État, mais exerçait un pouvoir de contre-signature conformément à la Constitution.

avec seneweb
media net

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Nécrologie : Sidiki Diabaté annonce le décès de son père

Didistone Olomide : « Ceux qui aiment la solitude sont ceux qui ont payé cher la fausse compagnie »

FPO : Serge Malou limogé

Média : Babacar Ndiaye, animateur à la RTS, porté disparu

Summertour 2024 : Youssou Ndour et son groupe débutent à Mallorca

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 18 juillet 2024 (wolof)

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

Almadies : Amadou Loum Diagne obtient un financement de 81 millions de dollars pour construire des hôtels de luxe

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0



Flux RSS

Inscription à la newsletter