Menu

«Pour convaincre l'actuelle gynécologue de venir à Linguère, je me suis mariée à elle», révèle l'ex DG démissionnaire de l’hôpital Maguette Lo de Linguère

Mercredi 28 Avril 2021

Dr Abdou Sarr n'est plus le directeur de l'hôpital Maguette Lo  de Linguère. La blouse blanche  a été emporté par le drame survenu le samedi dernier, à la maternité de la structure sanitaire. Selon l'OBS au sortir de son premier face à face avec les gendarmes en charge de ce dossier sur médiatisé, Dr Sarr a choisi la voie épistolaire pour présenter sa démission qu'il a adressé au président de la république, Macky Sall. 


Le directeur démissionnaire de l’hôpital Maguette Lo de Linguère a apporté des précisions sur le bruit autour des émoluments de son épouse par ailleurs gynécologue de la structure hospitalière,
«Fouiller le salaire d’autrui relève de l’indécence et de la malhonnêteté. Mais, je voudrais préciser qu’il n’existe nulle part où l’employé détermine son propre salaire. A moins qu’on travaille pour soi. C’est gauche de parler de son épouse. N’empêche, je puis vous dire que c’est en voulant, coûte que coûte, que Linguère soit dotée d’une gynécologue que je me suis tapé une seconde épouse et qui se trouve être l’actuelle gynécologue de l’Hôpital Maguette Lo de Linguère», explique-t-il dans les colonnes de ”SourceA”.

En vérité, ajoute-il, «il y a trois gynécologues que j’avais rencontrés à Touba et que je tentais de démarcher. Les deux premiers gynécologues avec qui j’avais discuté avaient décliné l’offre».

S’agissant de son épouse qui est l’actuelle gynécologue de l’hôpital, Abdou Sarr narre : «pour la convaincre d’accepter de venir à Linguère, je lui avais promis, lors de nos pourparlers, qu’en plus du salaire qui lui a été proposé à l’époque, je mettais sur la table le mariage entre nous. Tout ça, parce que je tenais, vaille que vaille, à ce que l’Hôpital puisse disposer d’une gynécologue, puisque les autres ne voulaient pas rallier le Djolof».
La Redaction



TV& RADIOS

Serigne Fallou Dioumada : "Si tu cherches des gens arrogants, incorrects... va chez les policiers et gendarmes"

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme



Inscription à la newsletter

Recherche