Menu

Nouveau Pacte Financier Mondial : Macron nous prend pour des ignares. (Par Bocar Diouf )

Mardi 27 Février 2024



Au moment même où l’OTAN a perdu sa puissance militaire qui lui permettait de dominer le monde avec une monnaie militaire et une compétence extraterritoriale, le Président français pense qu’il peut remodeler le monde.

Il s’agit pour lui de mettre en place un nouveau pacte financier mondial dont la finalité serait de réorienter la finance mondiale au service du climat. Des éléments de langage qui nous sont familiers et qui renvoient à une nouvelle arnaque de l’Occident-Monde avec les Etats –Unis comme tête de file, adepte non du droit international, mais de l’ordre fondé sur ses propres règles ;


L’incertitude géopolitique mondiale que nous vivons ne le concerne pas alors que cet Occident-Mondial, dont il est membre, est en guerre contre un seul et unique pays, la Russie, qu’il n’arrive pas à vaincre. Malgré des dépenses faramineuses (avec leur monnaie maîtresse du monde) et la dilapidation de leurs resserves militaires, ils sont en train de subir une raclée qui va changer la direction du Vent-Monde.
Toute la population mondiale a une peur bleue de l’escalade qui peut déboucher sur la disparition de l’humanité et on ne trouve rien de mieux à faire qu’à nous bassiner sur la lutte contre le réchauffement climatique.  Cette dernière étant qualifiée d’Arnaque scientifique (l’Atmosphère se réchauffe et se refroidit selon des cycles), destinée au contrôle et à la fragilisation des pays pauvres comme le nôtre.
En effet, il est d’ailleurs recommandé de faire preuve de vigilance quant à leurs éléments de langage ou ceux de leurs affidés, leur paix veut dire soumission et leur progrès veut dire wokisme.


Au demeurant, tout le monde sait que la dédollarisation mondiale est en cours et qu’un nouveau système financier alternatif mondial est à l’ordre du jour. Cette révolution financière portée par les BRICS, qui ont un PIB supérieur à celui du G7, ouvre une perspective inattendue pour les pays appauvris par l’Occident-Monde. Les BRICS sont sur l’ascension et eux sur une descente en pente raide.
Dans une interview, Macron semble désigner notre pays, le Sénégal, comme l’agneau du sacrifice au profit de l’Occident-monde à l’occasion du baptême du ‘’nouveau pacte financier mondial’’.

Il nous invite à signer un accord, c’est-à-dire une entente de nature formelle, certainement irrévocable, avec obligation d’orienter nos finances au service exclusif du climat avec comme résultat attendu, 40% d’énergie renouvelable en 2030. En retour, le Sénégal peut compter sur une aide publique au développement multipliée par deux (càd zéro), une restructuration de sa dette, un nouvel endettement public- privé avec la France, la BM et le FMI, avec obligation de non endettement à l’égard de la Chine.

Une sorte de vente du Sénégal à son groupe, dès lors qu’il est établi que l’économie, c’est de l’énergie transformée et la France l’a tellement bien compris qu’elle utilise l’énergie nucléaire. Cette OPA lancée par la France sur le Sénégal ne doit pas prospérer et doit faire l’objet d’un ’’niet’’ catégorique des autorités.


Sur l’absence de la Russie, il la qualifie de pays colonisateur inamical. Or si c’est le cas, alors les pays africains peuvent considérer la France comme un pays colonisateur satanique. Et d’ailleurs le Président tunisien n’a pas dit le contraire lors de sa prise de parole ’’vous vous prenez pour des grands mais nous ne sommes pas les petits’’. Citant François Hollande, il a précisé que la demande de ce pacte ne venait absolument pas des Etats mais du monde de la Finance.
Une manière de dire à Emmanuel Macron qu’on a tout compris.
Sénégalais, réveillez-vous !


Boucar Diouf, Président de la Convergence d’Idées Autour de la République.
 
 
 
media net

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

N'guessan Andréa Naomi : Au-delà des apparences, l'authenticité triomphe

Aicha Sall incarne la sophistication dans 'Emprises' : Une interprétation remarquable

Entre Chic et Détente : Le Style Inimitable de Fabintou dans Baabel

Entre Talent et Charisme : Le phénomène Dieynaba Tall et son ascension dans l'industrie Télévisuelle Sénégalaise

La Une du journal le réveil du 18 avril 2024

Sadio Mané : "Nous bâtirons l’héritage d’une Afrique saine et prospère"

Des Cadres Chrétiens de Pastef-les-Patriotes, reçus par Monseigneur Benjamin Ndiaye

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 18 Avril 2024 (wolof)

Le scandale de Rio : Une femme tente de manipuler son oncle décédé pour de l'argent

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du mercredi 17 Avril 2024 (wolof)


Flux RSS

Inscription à la newsletter