Menu

Ngayène : le sous-préfet rejette leur liste, le mandataire de "Yewwi Askan Wi" s’évanouit

Lundi 8 Novembre 2021

Ngayène : le sous-préfet rejette leur liste, le mandataire de "Yewwi Askan Wi" s’évanouit
Le torchon brûle entre les responsables de la coalition Yewwi Askan Wi de la commune de Ngayen et le sous-préfet de Médina Sabakh. Les premiers reprochent à Ousmane THIAM d’avoir rejeté leur liste de candidatures pour les élections locales sans aucun motif valable. A les en croire, l’autorité administrative « a refusé de prendre possession  du dossier et de leur délivrer un accusé de réception».

.

« Babacar CISSÉ, Mamadou Bassirou GAYE et El Hadji Daouda GAYE ont été envoyés pour déposer leur dossier de candidature à la mairie de Gayénne, au niveau de la sous-préfecture de Médina Sabakh. A leur grande surprise, le sieur Ousmane THIAW, sous-préfet de l’arrondissement a déclaré irrecevable ledit dossier pour motif de manquement de personnes sur la liste présentée, alors qu’il n’a même pas vérifié», expliquent les contestataires. Ces derniers soutiennent mordicus qu’il s’agit d’un coup prémédité. A les en croire, le sous-préfet a pris un seul document de leur dossier, une déclaration individuelle de candidature, et a commencé à leur faire des reproches.  « Pourquoi avez-vous saisi les documents, pourquoi ne les avez-vous pas écrits à main levée », leur aurait dit le sous-préfet qui aussitôt leur a informé que leur dossier ne sera pas accepté. Une décision que le mandataire de la coalition Yewwi Askan Wi n’a pas pu supporter. « Il a eu un malaise et est tombé en syncope. C’est ainsi que le sous-préfet lui a donné un verre d’eau et du sucre », renseignent les autres membres de la délégation qui soulignent que c’est sur ces entre-faits que l’autorité administrative leur a notifié que le dossier était irrecevable.

« Les mandataires de la coalition Yewwi Askan Wi se sont présentés ici hier (03 novembre, ndlr), mais il s’est trouvé que leur dossier a fait l’objet d’un manquement de personnes sur les listes, c’est à dire en lieu et place 97, ils ont présentés 88 personnes. Ce phénomène est un motif de rejet directement et je leur ai bien expliqué que leur dossier ne peut être instruit aux fins de vérification et c’est également ce qui explique que je ne leur ai pas remis l’accusé de réception », a déclaré le sous-préfet à l’huissier de justice commis par ladite coalition pour faire constater son refus.

En effet, la coalition qui n’entend pas en rester-là, a  commis un huissier de justice pour « faire constater, ce comportement illégal de la part du sieur Ousmane THIAW sous-préfet de l’arrondissement de Médina Sabakh pour en tirer les conséquences de droit ». Ainsi, Boubacar CISSÉ, qui a entretemps repris ses esprits, a déposé une requête en annulation du rejet sur la table du président de la  Cour d’Appel de Kaolack.

 

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet
R


AUTRES INFOS

Macky et Idy en pleine discussion : Les images qui rassurent la coalition "Mbourou Ak Soow"

Locales 2022: Un ministre-maire sortant surpris en plein bain mystique dans un marché

Au-delà de son image stigmatisée, la Casamance a des merveilles a offrir au reste du Sénégal et du monde (Par Nicolas Silandibithe BASSENE)

Président de Saint-Louis Basket Club : Baba Tandian jette l’éponge !

Le huitième Forum sur la coopération sino-africaine s'ouvre à Dakar

Investiture du candidat Adoulaye Diouf Sarr : La forte mobilisation des Dakarois

Nécrologie : Nouha Mancaly, correspondant de la Rfm à Bissau est décédé



Recherche