Ndella Madior Diouf révèle: « Ces cartes d'identités biométriques ne sont pas filables et elles peuvent être falsifiées »

Vendredi 23 Juin 2017

Ndella Madior Diouf, présidente du mouvement de la Réconciliation nationale pour l’Unité africaine (RNUA), soupçonne  de fraudes aux prochaines élections législatives. « Ces cartes biométriques n’ont pas de puce. Elles ne sont pas filables et peuvent être multipliées ou falsifiées. Et cela favorise la fraude et les bourrages d’urnes comme aux législatives de 2012 à Fatick et à Diourbel. Le ministre de l’intérieur doit nous répondre » a-t-elle dit. Le cas des achats de consciences a été évoqué par Mme Diouf. Le président Sall a investi des toute la république dans sa liste c’est parce qu’il a peur des perdre ces élections mais qu’il sache sera battu cet fois. Comme on peut prendre un premier ministre, ministre des finances et autres grandes autorités qui tiennent leur pouvoir pour les investir ? C’est ridicule. Il a pris ceux détiennent l’argent pour les investir ensuite faciliter l’achat des consciences. Mais c’est peine perdu, les Sénégalais sont fatigués de la gestion de Macky Sall » a-t-elle prévenu. 

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









Recherche