Menu

Monsieur le Président de la République, « Les Casamançais sont fatigués » (Par Alassane SARR)

Lundi 9 Octobre 2023

NOTE OUVERTE A Mr MACKY SALL PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL
 
Monsieur le Président de la République,
« Les Casamançais sont fatigués » j’emprunte délibérément cette boutade à Feu Kéba Mbaye paix à son âme, pour vous demander de dire au COSAMA : larguez les amarres, cap au sud !
 
Si je me permets de vous adresser cette supplique c’est parce que je ne puis comprendre qu’après avoir tant chéri cette belle région de Casamance, pour avoir été le seul Président à y avoir passé 3 nuits d’affilées, vous êtes le seul Président de la République qui a gravé dans la mémoire collective des Casamançais des symboles indélébiles tels que : le pont sur le fleuve Gambie (même si des esprits malins essaient de vous en enlever la paternité ; nous, nous savons qu’il vous a fallu du courage, et une volonté sans faille pour qu’il soit réalisé).
Grâce à cet amour que vous avez pour notre région vous avez soulagé la génération actuelle et celleà venir, des maux dont ont pâti leurs aïeux, pères et mères, pour rallier leur contrée.                         


 Vos réalisations dans la Casamance naturelle sont multiples et variées : le centre d’hémodialyse de l’hôpital Régional de Ziguinchor, les ponts de Marsassoum, Baïla, les pistes de productions, les routes bitumées sur des centaines de kilomètres telles que les boucles du Blouf, des Kalounayes et du Fouladou, les multiples rotations aériennes, les navires et j’en passe.


Je ne fais pas le bilan exhaustif de vos réalisations dans notre région, telle n’est pas ma vocation, seulement un éminent penseur disait que …..si le lièvre peut se goinfrer de châtaignes il doit remercier l’écureuil.
L’objet de notre requête Monsieur le Président de la République, c’est l’arrêt de la rotation des navires entre Dakar et Ziguinchor.


En bon père de famille vous avez sanctionné les errements de certains de vos fils du sud, mais en bon père de famille vous devez pardonner. Un dicton populaire chez nous au Sénégal dit en substance…. La vache a donné un coup de patte à sa progéniture, pour autant elle ne l’a pas reniée pour autant… De grâce, pardonnez et faites revenir les navires car les Casamançais sont vraiment fatigués cette idylle ne saurait se terminer de cette manière Mr le Président.
 
Veuillez agréer Monsieur le Président de la République, l’expression de mes sentiments de profond respect.
    
Alassane SARR
Président de la CODEZIG (CONVENTION DES ZIGUINCHOROIS)
Secrétaire Général de VEECOZI (VOLONTAIRES POUR L’ÉMERGENCE ÉCONOMIQUE DE ZIGUINCHOR)
XAM SA BOP, GUEUM SA BOP, TEEWAL SA GOX
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Sénégal : 78 pèlerins positifs au coronavirus, appel à la prudence lors des cérémonies de "Ganalé"

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 24 juin 2024 (wolof)

Euro 2024 : Cristiano Ronaldo s’empare d’un nouveau record historique

Énigme à Saly Portudal : Aminata, toujours vi£rge, cherche l'explication à sa grossesse

Basket : L'ASC Ville de Dakar remporte la Coupe de la Ligue dames

Alkhary : La députée Maimouna Sène s'est mariée avec le Premier Vice Président...

Adja Diao dévoile les trésors cachés de son village au Sud du Sénégal

Tristesse au Bayern : Thomas Wilhelmi s'éteint

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 22 juin 2024 (wolof)

Melbet Sénégal : Votre première destination de paris


Flux RSS

Inscription à la newsletter